Alcatel-lucent — wikipédia youtube gas station karaoke

##########

La société française Alcatel, issue de la Compagnie générale d’électricité [12 ] était à l’époque un spécialiste des télécommunications et des réseaux. L’entreprise américaine Lucent était issue du groupe Western Electric Manufacturing Company, une filiale d’ ATT gas jet compressor le spécialiste américain historique des télécommunications. Lors du rachat, la répartition actionnariale était de 60 % pour Alcatel, et de 40 % pour Lucent.

En octobre 2012, elle annonce la suppression de 1430 emplois en France. Selon le quotidien Le Monde, la société aurait perdu 800 millions d’euros par an entre 2003 et 2013 [18 ] , ce qui contraint Alcatel-Lucent à gager ses 29 000 brevets pour obtenir 2 milliards d’euros de prêts auprès des banques Goldman Sachs et Crédit suisse. Une décision qui fait craindre au gouvernement français qu’Alcatel-Lucent ne perde la propriété de ses brevets estimés à 5 milliards d’euros [19 ] , [20 ].

Le 15 avril 2015, Alcatel-Lucent annonce son rachat par le géant finlandais des télécommunications Nokia [30 ]. Les actionnaires de Nokia détiendront 66,5 % de la nouvelle structure et ceux d’Alcatel-Lucent 33,5 %. Le siège social sera gas jewelry situé à Espoo en Finlande. Le président du conseil d’administration et le directeur général resteront ceux de Nokia [10 ]. Le nouvel ensemble aura près de 120 000 employés pour un chiffre d’affaires d’environ 25 milliards d’euros [31 ] , [10 ].

Début octobre 2014, Alcatel-Lucent vend sa division Entreprise, valorisée à 268 millions d’euros, à China Huaxin en conservant 15 % de participation [32 ]. Cette division devient une société indépendante sous le nom d’ ALE International, mais conserve le droit d’utiliser le nom Alcatel-Lucent Entreprise jusqu’en 2018 [33 ] et Alcatel-Lucent garde des relations privilégiées avec son ancienne filiale [34 ].

• Réorganisation : Une gas 87 réduction nette de 10 000 postes dans le monde d’ici fin 2015 (15000 suppressions de poste sur 72 000 et la promesse de création de 5000 postes par ailleurs) fermeture de la moitié des sites existants. Les suppressions salariales sont de 4 100 personnes en Europe-Afrique-Moyen-Orient, de 3 800 en Asie-Pacifique et de 2 100 en Amérique.

Lors de l’Assemblée générale du groupe qui s’est tenue le 28 mai 2014, Michel Combes est revenu sur les premières avancées du plan Shift avec notamment : 363 millions d’euros d’économie en 2013 [43 ], une amélioration de 3,9 point de la marge brute et enfin un effort renforcé au niveau des investissements de RD sur les technologies d’avenir [44 ].

Le 18 novembre 2015, Nokia lance une OPE sur Alcatel-Lucent. Le 7 janvier 2016, Nokia annonce détenir 76,31 % du capital d’Alcatel-Lucent [47 ]. Le 14 janvier 2016, Nokia rouvre son offre sur le capital d’Alcatel-Lucent jusqu’au 3 février 2016 dans l’objectif d’acquérir au moins 95 % des actions et de pouvoir retirer le titre du marché boursier [48 ] ; seulement 91,25 youtube electricity % du capital est apporté lors de la clôture de cette offre le 5 février 2016 [49 ].

• Le 1 er avril 2013 Michel Combes succède à Ben Verwaayen au poste de directeur général du Groupe jusqu’au 1 er septembre 2015. Son départ donnera lieu à de vives polémiques quant au montant des ‘indemnités’ qu’il toucherait en quittant le groupe : 14 millions d’euros. La somme ayant fait sursauter jusque dans les rangs du MEDEF, les indemnités de départ ont été réduites à la somme de 4,79 millions d’euros, après que le Ministre de l’Économie, Emmanuel Macron s’en soit mêlé [45 ] , [54 ].

• 2002 – Lucent Technologies saisit un tribunal d’une plainte contre des fabricants Dell et Gateway qui, selon ses dires, avec certaines applications auraient violé des brevets déposés par son centre de recherche Bell Labs en 1994 et 1997, relatifs à la technologie musicale numérique MP3. Microsoft se joint à la procédure s’estimant mis en cause du fait electricity bill cost de l’utilisation de MP3 dans son logiciel Windows Media Player [59 ].

• Février 2007 – Devant un jury fédéral américain de San Diego en Californie, Microsoft est reconnu coupable d’avoir violé les brevets MP3 d’Alcatel-Lucent et est condamné à verser 7 gas station à l’équipementier franco-américain des dommages s’élevant à 1,52 milliard de dollars, bien moins que ce qu’Alcatel-Lucent réclamait dans ses dernières conclusions (4,5 milliards de dollars) [62 ]. Microsoft indique dans un communiqué qu’il étudie l’éventualité de faire appel du jugement. L’éditeur a fait valoir dans sa défense qu’il avait déjà versé 16 millions de dollars de droits à l’institut allemand Fraunhofer, « reconnu par l’industrie comme le détenteur légitime du brevet ». Selon le secrétaire général adjoint de Microsoft, cette décision peut conduire à générer des poursuites contre des centaines d’autres sociétés qui ont acheté au Fraunhofer le droit d’utiliser le MP3. Alcatel-Lucent en réponse indique qu’il n’a pas engagé de procédure contre d’autres sociétés electricity physics definition, sans exclure pour autant cette possibilité à l’avenir. Le même tribunal doit examiner séparément d’autres plaintes contre Microsoft relatif à des brevets de codecs pour la voix et pour la compression de la vidéo, technologies utilisées de manière illicite par Microsoft, selon les dire d’Alcatel-Lucent, dans la console de jeux Xbox. À l’inverse, Microsoft poursuit Alcatel-Lucent dans une affaire relative à ses logiciels de messagerie unifiée [63 ].

• Mars 2007 – Le jury fédéral de San Diego rejette la plainte d’Alcatel-Lucent en estimant que electricity wikipedia in hindi Microsoft n’a pas violé un brevet de reconnaissance vocale appartenant à l’équipementier franco-américain. Ce dernier déclare qu’il va faire appel. Dans l’autre affaire relative au litige sur MP3, Microsoft décide de faire appel, ce qui suspend tout versement [64 ]. Par ailleurs, une plainte déposée en février par Microsoft contre Alcatel-Lucent pour atteinte au droit des brevets est examinée par la Commission du commerce international (ITC) des États-Unis. Certaines technologies d’Alcatel-Lucent sont menacées d’être interdites à l’importation aux États-Unis [65 ].

• Mai 2007 – La cour suprême des États-Unis casse un jugement en appel datant de juillet 2005 et qui donnait raison à ATT. Microsoft se voyait reprocher d’avoir incorporé de manière illicite dans Windows un des brevets de reconnaissance vocale de ATT. Ce dernier avait exigé des réparations zyklon b gas canister for sale proportionnellement aux ventes de Windows aux États-Unis et aussi dans le reste du monde. Les deux sociétés avaient conclu une entente pour la partie des ventes aux États-Unis, mais pour la partie des ventes à l’international ont débattu de leur différend au niveau de Cour suprême. Cette décision fait jurisprudence pour tous les produits logiciels exportés hors des États-Unis. Ceci signifie aussi que Microsoft va probablement s’appuyer sur cette décision et peut-être gagner en appel contre Alcatel-Lucent dans l’affaire des brevets relatifs à MP3 [66 ].