Amazon kindle — wikipédia electricity estimated bills

###

L’ Amazon Kindle, ou Kindle ( API : /ˈkɪndl/), est une liseuse commercialisée par Amazon.com. Lancée le 19 novembre 2007 par Jeff Bezos, la version internationale de l’appareil est disponible depuis le 19 octobre 2009 dans plus de 100 pays. Le Kindle DX, la seconde version internationale de l’appareil, est disponible depuis janvier 2010 [1 ]. L’appareil utilise le système d’exploitation Linux. Une version en couleur, le Kindle Fire, est commercialisée aux États-Unis depuis le 14 novembre 2011.

Le plus grand intérêt du Kindle réside dans son usage de l’encre électronique qui au contraire des tablettes et smartphones n’agresse pas les yeux car dépourvu de rétro-éclairage. Par ailleurs, on peut très bien lire en plein soleil. Mais face à la concurrence des tablettes, Amazon met à la disposition de ses clients des Kindle orienté multimédia, du modèle Kindle Fire, qui eux sont rétro-éclairés.

En revanche, quelle que soit la technologie utilisée, nombreux utilisateurs de liseuses affirment "lire à nouveau", de par le confort de lecture d’une part (avec possibilité d’annotations, de surlignage et de dictionnaire intégré) mais aussi de par l’accès à toute heure de la journée et de la nuit à des ouvrages accessibles en quelques minutes seulement.

Le Kindle (du verbe anglais « to kindle », « allumer un feu » en français) est une liseuse qui permet de se connecter à Internet pour télécharger des contenus (livres numérisés, journaux et magazines…) dont la licence d’utilisation est vendue en ligne par le site américain Amazon.com. Le format des fichiers est propriétaire, ils sont protégés par un système de gestion numérique des droits (DRM).

Le transfert des fichiers nécessite une connexion internet (via un ordinateur ou une connexion Wi-Fi). Il peut aussi s’effectuer, dans certains pays, par l’intermédiaire d’un réseau mobile d’un opérateur de téléphonie mobile (par exemple Sprint aux États-Unis), pour les Kindle fournis avec la fonction 3G gratuite. L’utilisateur peut également transférer ses propres documents sur le Kindle en reliant l’appareil à un ordinateur par une liaison USB ou en se les envoyant par courrier électronique à son adresse Kindle. Les documents Word et divers formats d’ image sont convertis par Amazon après l’envoi par courrier électronique afin de pouvoir être lus sur le Kindle [2 ]. Un navigateur intégré permet d’accéder au Web et possède un jeu de favoris pré-sélectionnés [3 ]. Le modèle Oasis de 2 e génération est résistant à l’eau (norme IPX58) et permet d’écouter des livres audio via une enceinte ou un casque connecté en Bluetooth.

Le Kindle lit les documents électroniques au format propriétaire d’Amazon AZW (et KF8 pour les dernières), il prend en charge le format TXT, ainsi que le format audio MP3 et le format livre-audio de la société Audible.com mais pas le format EPUB supporté par de nombreuses autres liseuses. Le Kindle prend également en charge les fichiers images de type JPEG, GIF, PNG et BMP. Les documents aux formats Word et DOC nécessitent d’envoyer le document à Amazon afin qu’il réalise la conversion au format AZW [2 ] ou alors il suffit de les envoyer sur l’email Kindle pour qu’il soit pris en charge par le Kindle. La version 2.3 du logiciel Kindle, annoncée par Amazon le 25 novembre 2009 [7 ], permet la lecture native du format PDF.

Des journaux internationaux (entre autres The New York Times, la Frankfurter Allgemeine et Le Monde), des magazines et un catalogue de blogs sont disponibles sous forme d’abonnement. Le Kindle permet également de lire les contenus gratuits de Wikipédia et du New Oxford American Dictionary. Il possède également un navigateur expérimental qui permet de surfer sur internet, utile pour Wikipédia ou encore le sudoku et mots fléchés en ligne, jeux privilégiés de bien des lecteurs.

Comme pour les produits physiques, les livres disponibles sur amazon.com ne peuvent être achetés sur un Kindle européen (probablement pour des droits d’auteur ou d’édition). Ainsi si le livre est disponible sur amazon.com et non sur amazon.fr, il ne sera pas possible pour l’utilisateur du Kindle de l’acheter. La boutique en ligne disponible depuis le Kindle opère déjà ce filtre, ce qui évite des déceptions.

Selon les conditions d’utilisation d’Amazon, il est impossible de lire sur une autre liseuse, un livre acheté pour Kindle. Un client ayant par exemple acheté un Kindle, et s’en étant servi pour acheter des livres sur la boutique Kindle, n’aura pas le droit de transférer lesdits livres sur une autre liseuse qu’un Kindle, et sera donc obligé, pour conserver l’usage desdits livres, soit de déroger aux conditions d’utilisation d’Amazon, soit de racheter lesdits livres pour la nouvelle liseuse non Kindle qu’il achètera. Accueil de la presse [ modifier | modifier le code ]

La presse souligne la simplicité avec laquelle s’effectuent les achats [3 ] et note que le Kindle reprend le concept du livre numérique avec un modèle économique innovant, en effet « les coûts de connexion [au réseau Sprint] sont inclus dans le prix du contenu », mais regrette que l’accès au catalogue de blogs soit payant [6 ]. Il est également reproché au Kindle le non support de nombreux formats texte tel le PDF, au contraire de son concurrent le Sony Reader [8 ] ainsi que son format propriétaire. En effet, les contenus téléchargés sur le Kindle depuis Amazon.com ne peuvent pas être lus sur les appareils d’autres marques [5 ].

Amazon offre à titre gracieux un service de conversion de documents Microsoft Word, TXT, HTML, PDF, ou de fichiers images sous formats JPEG ou GIF. Il suffit d’envoyer les fichiers par courriel sur leurs serveurs et de recevoir par retour de courriel le fichier compatible. Une contribution financière est requise si l’utilisateur désire recevoir directement le fichier converti sur son appareil par le réseau 3G. L’Affaire 1984 [ modifier | modifier le code ]

Bien que cette opération ait été faite parce que les livres avaient été vendus par un marchand n’ayant pas les droits sur les ouvrages, et que les clients aient été remboursés, ce geste a causé un mouvement de protestation de la part de ses clients [10 ]. La question de la légalité de l’effacement des livres par Amazon s’est même posée, cette action pouvant s’apparenter à une intrusion illégale dans un système informatique, d’autant que les annotations des lecteurs sur les livres ont été supprimées lors de l’opération. Jeff Bezos, président d’Amazon.com, a présenté quelques jours plus tard ses excuses et promis de mieux agir dans le futur [11 ]. Concours de circonstances, 1984 de George Orwell présente une société de la surveillance ainsi que de la réduction des libertés. Controverses [ modifier | modifier le code ] L’offre Kindle Unlimited [ modifier | modifier le code ]

Le 22 décembre 2014, Fleur Pellerin saisit la médiatrice du livre concernant la formule d’abonnement en accès illimité Kindle Unlimited. Cette offre propose un abonnement à 9,99 euros par mois qui donne un accès illimité à une vaste sélection de livres numériques. Cette initiative est jugée non conforme à la loi française par Fleur Pellerin qui affirme : « la loi de 2011 établit une règle : c’est l’éditeur qui fixe le prix de vente du livre numérique. À ce titre, l’offre proposée par Kindle Unlimited ne semble pas conforme à la loi » [12 ]. Notes et références [ modifier | modifier le code ]