Avion à fuselage large — wikipédia b games play online

############

Un avion à fuselage large (ou avion gros-porteur) est un grand avion de ligne gas station jokes avec deux couloirs passagers, également connu comme avion bicouloir [1 ]. Le diamètre caractéristique du fuselage est de 5 à 6 m [2 ]. Dans une cabine typique de classe économique, les passagers sont assis de sept à dix côte à côte [3 ], permettant une capacité de 200 à 850 [4 ] passagers. Par comparaison, un avion à fuselage étroit caractéristique a un diamètre compris entre 3 et 4 m, avec un seul couloir dans la cabine [1 ] , [5 ] et accueille entre deux et six passagers côte à côte [6 ].

Les avions gros-porteurs sont initialement conçus pour combiner le rendement, le confort des passagers et augmenter l’espace de chargement. Cependant, les compagnies aériennes cèdent à des facteurs économiques et réduisent l’espace supplémentaire de chaque passager afin de maximiser les recettes et les bénéfices [7 ]. Les avions gros-porteurs sont également utilisés pour le transport de fret commercial [8 ] et d’autres utilisations spéciales. Les plus grands avions à fuselage large, comme le Boeing 747 et l’Airbus A380, sont connus comme Jumbo jets en raison de leur très grande taille.

À la suite du succès des Boeing 707 et Douglas DC-8 à la fin des années 1950 et au début des années 1960, les compagnies aériennes commencent à demander des avions plus grands pour répondre à l’augmentation de la demande mondiale pour les voyages aériens. Les ingénieurs sont face à plusieurs défis puisque les compagnies demandent plus de sièges pour les passagers, de plus grandes gas yourself autonomies et des coûts d’exploitation réduits.

Les premiers avions de ligne à réaction tels que les 707 et DC-8 ont les sièges passagers disposés de part et d’autre d’un couloir central, avec au maximum six sièges par rangée. Les avions plus grands doivent être plus longs, plus hauts (via, par exemple, un double-pont) ou plus larges afin d’accueillir un plus grand nombre de sièges. Les ingénieurs réalisent qu’un avion à double-pont créerait des difficultés en cas d’évacuation d’urgence, avec la technologie disponible à cette époque. Au cours des années 1960, on pense aussi que des avions de ligne supersoniques pourraient succéder aux avions plus grands et moins rapides. Ainsi, on pense que la plupart des avions subsoniques pourraient devenir obsolètes pour le transport de passagers et être finalement convertis en avions cargo. Par conséquent, les constructeurs optent pour un plus large fuselage plutôt qu’un plus long (le 747 et finalement e electricity bill le DC-10 et L-1011). En ajoutant un deuxième couloir, les avions plus larges pourraient accueillir près de 10 sièges côte à côte, mais pourraient aussi être facilement convertis en avions cargo et emporter deux palettes fret de 8 pieds de côté (2,44 m) côte à côte [9 ].

Les ingénieurs optent également pour des versions « rallongées » du DC-8 (modèles 61, 62 et 63), comme pour des versions plus longues des 707 (modèles 320B et 320C), 727 (modèles 200) et DC-9 (modèles 30, 40 et 50), tous d’entre eux capables d’accueillir plus de sièges que leurs versions précédentes plus courtes. La solution du double-pont sur toute la longueur n’est pas réalisée avant le XXI e siècle sous la forme de l’Airbus A380.

L’âge des gros-porteurs commence en 1970 avec l’entrée en service du premier avion de ligne gros-porteur, le quadriréacteur à double-pont Boeing 747 [10 ]. Des nouveaux triréacteurs à fuselage large suivent peu après, comprenant le McDonnell Douglas DC-10 et le Lockheed L-1011 TriStar. Le premier gros-porteur biréacteur, l’ Airbus A300, entre en service en 1974. Cette période vient electricity worksheets for grade 1 à être connue comme la « guerre des gros-porteurs » [11 ].

Après le succès des premiers avions gros-porteurs, plusieurs successeurs arrivent sur le marché au cours des deux décennies suivantes, dont les Boeing 767 et 777, les Airbus A330 et A340, et le McDonnell Douglas MD-11. Dans la catégorie « jumbo », la capacité du 747 n’est dépassée qu’en octobre 2007, lorsque l’ Airbus A380 entre en service commercial avec le surnom de « Superjumbo » [12 ].

Dans les années 2000, l’augmentation des coûts du pétrole dans un climat post- 11 septembre fait que les compagnies se tournent vers des avions nouveaux, moins gourmands en carburant. Deux exemples sont le Boeing 787 Dreamliner et l’ Airbus A350 XWB. Les Comac C929 et C939 proposés peuvent aussi se partager ce nouveau marché de gros-porteurs.

Comme la puissance et la fiabilité des moteurs à réaction ont augmenté depuis les dernières décennies, la plupart des avions gros-porteurs construits aujourd’hui n’ont que deux réacteurs. Une conception en biréacteur est plus économique en carburant qu’un triréacteur ou un quadriréacteur de taille similaire [réf. nécessaire]. La fiabilité améliorée des réacteurs modernes permet aussi aux avions d’obtenir les certifications aux standards ETOPS, qui calculent les marges de sécurité raisonnables pour des vols au-dessus des océans. La conception triréacteur est effectivement abandonnée en raison des coûts élevés bp gas station de maintenance et de carburant par rapport à un biréacteur [réf. nécessaire]. La grande majorité des modèles d’avions ont aujourd’hui deux réacteurs, et seuls les plus gros des gros-porteurs sont construits avec quatre moteurs (les Airbus A340 et A380 et le Boeing 747) [14 ] , [15 ].

L’énorme masse maximale au décollage de l’Airbus A380 (560 tonnes) n’aurait pas été possible sans la technologie des moteurs développée pour le 777 [18 ]. Le moteur Trent 900, utilisé sur l’A380 a un fan de 2,95 m de diamètre, légèrement plus petit que celui des GE90 du Boeing 777. Une contrainte de conception intéressante des moteurs Trent 900 est qu’ils sont conçus pour être transportés par un Boeing 747-400F, pour un transport relativement facile [19 ].

Les intérieurs des appareils, connus comme la cabine, sont en évolution depuis le premier avions à passagers. Aujourd’hui, entre une et quatre classes de voyage sont disponibles sur les avions gros-porteurs. Des bars et des salons installés autrefois sur les gros-porteurs ont pour la plupart disparu, mais quelques-uns sont revenus en première classe ou classe affaires sur l’ Airbus A340-600, le Boeing 777-300ER [20 ] et sur l’ Airbus A380 [21 ]. Emirates a installé des douches pour les passagers de première classe sur l’A380 ; 35 minutes sont allouées pour l’utilisation de la pièce, et la douche fonctionne pour un maximum de cinq minutes [22 ] , [23 ].

Selon comment la compagnie aménage l’avion, la taille des sièges et la largeur des couloirs varient significativement. Par exemple, les appareils prévus pour les vols plus courts sont souvent configurés avec une plus haute densité de sièges que les appareils long-courriers. À cause des pressions économique actuelles dans l’industrie du transport aérien, les hautes densités de sièges en classe économique sont susceptibles de durer [24 ]. Dans gas out game rules quelques-uns des plus grands gros-porteurs, tels que le Boeing 777, l’espace supplémentaire au-dessus de la cabine est utilisé pour le repos de l’équipage et le rangement.

Les avions à fuselage large sont utilisés dans la science, la recherche et l’armée. Deux Boeing 747 spécialement modifiés, les Shuttle Carrier Aircraft, sont utilisés pour transporter le navette spatiale américaine. Quelques gros-porteurs sont utilisés comme postes de commandement volants par l’armée, comme le Boeing E-4, tandis electricity lessons for 5th grade que le Boeing E-767 sert de système de détection et de commandement aéroporté ( Airborne Early Warning and Control). De nouvelles armes militaires sont testées à bord des gros-porteurs, comme les armes laser testées sur le Boeing YAL-1. D’autres avions à fuselage large servent de stations de recherche volantes, comme le Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy (SOFIA) allemand et américain. Les quadrimoteurs Aribus A340 [26 ], A380 [27 ] et Boeing 747 [28 ] sont utilisés pour tester en vol les nouvelles générations de moteurs d’avions. Quelques appareils sont aussi convertis pour le lutte contre le feu, comme le Tanker 910 basé sur le DC-10 [29 ] et le Boeing 747 Supertanker basé sur le 747 [30 ].