Bmw x5 — wikipédia gsa 2016

####

La BMW X5 est lancée au printemps 2000 sur le marché européen comme le premier tout-terrain de la marque bavaroise. BMW, alors propriétaire de Land Rover, utilise le savoir-faire de la marque pour développer son modèle X5. C’est également pour cette raison qu’elle partage de nombreuses éléments avec la Range Rover L322 sortie en 2002.

À noter qu’une hypothèse intéressante voudrait que le rachat du groupe Rover par BMW ait été opéré principalement pour sortir la X5 sur les bases de la Range Rover. De fait, le Rover Group sera démantelé et revendu à Ford en 2000, juste après la sortie de la BMW X5… Cette manœuvre aurait donc permis à BMW de se positionner sur le segment VUS à moindre coût, tout en supprimant un concurrent européen en pleine croissance (Rover) et en affaiblissant son partenaire (Honda) – gardant même en cerise sur le gâteau le bénéfice de la Mini, restée possession de BMW [1 ].

Fondée sur la plateforme E39 de la Série 5, la première génération de X5 pèse près de deux tonnes. Elle bénéficie dans un premier temps d’une transmission intégrale à prise constante transmettant 38 % du couple aux roues avant et 62 % aux roues arrière. Au lancement en 2000 un unique V8 essence de 4,4 L développant 286 ch est proposé. En 2001, la gamme s’étoffe avec l’apparition d’un six cylindres essence d’entrée de gamme (le 3.0i de 231 ch) – d’un V8 essence haut de gamme (le 4.6iS de 347 ch) et d’un six cylindres Diesel (le 3.0d de 184 ch).

Restylée en 2004, la BMW X5 adopte la nouvelle transmission xDrive ainsi que des motorisations plus puissantes. Le 4,4 L passe de 286 à 320 ch tandis que le 4,6 L gagne en cylindrée pour atteindre 4,8 L et 360 ch. Côté Diesel, le 3,0 L passe de 184 à 218 ch grâce à l’adoption d’une injection directe par rampe commune de deuxième génération. L’ensemble de la gamme est désormais disponible avec une transmission à six rapports (boîte mécanique et automatique à six rapports).

Cette première génération de X5 s’est écoulée à 580 000 exemplaires dans le monde et ce fut le premier grand SUV à décrocher cinq étoiles au test EuroNCAP. Performances et Consommations [ modifier | modifier le code ] X5 4.6iS et 4.8iS [ modifier | modifier le code ]

Visant directement la Mercedes-Benz ML 55 AMG, les X5 4.6iS et 4.8iS représentent l’offre sportive de la gamme, comme en témoignent les chiffres [2 ]. La 4.6iS, produite de 2002 à 2003, a un moteur développé par Alpina pour sa B10 V8, basé sur le moteur M62, et propose d’autres modifications destinées à la rendre plus sportive. La 4.8iS, disposant d’un moteur basé sur le nouveau moteur N62, remplace la 4.6iS en 2003.

Dès sa commercialisation en 2007, trois motorisations sont disponibles. Deux blocs de nouvelles générations (le 3.0si de 272 ch et le 3.0d de 235 ch) et un bloc reconduit (le 4.8i de 355 ch). Toutes ces motorisations sont proposées avec une nouvelle transmission à six rapports dont le levier a été redessiné. Par ailleurs, le frein à main disparait au profit d’un frein de parking automatique et la X5 propose désormais des équipements inédits sur ce segment (affichage tête haute, suspension à amortissement piloté, direction asservie à la vitesse, …).

En 2010, la BMW X5 subit un léger restylage accompagnée d’évolutions techniques de taille. Les motorisations essence xDrive30i et xDrive48i sont remplacées par des blocs turbocompressés tandis que les motorisations Diesel xDrive30d et xDrive35d gagnent en efficience. Toutes les motorisations reçoivent désormais une nouvelle boîte automatique à 8 rapports réduisant consommation et émissions polluantes. Performances et consommation [ modifier | modifier le code ]

BMW a présenté officiellement la troisième génération de la X5 le 30 mai 2013. Le nouveau modèle est produit dans l’unité de production du constructeur en Caroline du Sud, aux États-Unis, avec les modèles X3 et X6, et commercialisée à partir de novembre 2013.

À son lancement commercial, la nouvelle X5 bénéficie de trois motorisations : un V8 4,4 L biturbo essence de 450 chevaux (xDrive50i), le bloc Diesel N57 à six cylindres en ligne suralimenté (xDrive30d) ainsi que la version N57S à triple suralimentation développant 381 ch (M50d), disponible depuis 2012 sur la Série 5, la X6 et la précédente version de X5.

En décembre 2013, la gamme de motorisation se complète avec les xDrive40d, xDrive35i ainsi que le premier moteur à quatre cylindres (xDrive25d à transmission intégrale et sDrive25d à propulsion) sur la X5 pour abaisser le prix d’entrée et concurrencer la Mercedes-Benz ML250 CDi (GLE 250d depuis 2015).

Lors du salon de Los Angeles en 2014, BMW a présenté la nouvelle version de son SUV sportif, la X5M. Par rapport à la génération précédente – dont elle reprend le moteur – elle gagne 20 ch et 70 Nm de couple. Enfin elle passe désormais de 0 à 100 km/h en 4,2 s. Motorisations [ modifier | modifier le code ]