Cars 3 — wikipédia gas 78 industries

########

Le célèbre Flash McQueen doit abandonner les circuits après un très grave accident durant la dernière course de la compétition et alors qu’une nouvelle génération de voitures high-tech, menée par le rookie Jackson Storm, l’a mis sur la touche. Pour ne pas finir comme était son mentor Doc Hudson, il entreprend donc de retrouver confiance en lui, aidé par une entraîneuse un peu maladroite, Cruz Ramirez, et le mentor de son défunt mentor, Smokey.

Flash McQueen est au sommet de sa gloire après avoir remporté toutes les Piston Cup ainsi que le World Grand Prix. Avec Bobby Swift et Cal Weathers, ils sont les rois des circuits de la Piston Cup. Lors d’une course et alors que le trio est en tête, le jeune et ambitieux Jackson Storm, véhicule ultra-technologique, remonte le peloton, dépasse les trois favoris et s’impose largement. Peu à peu, les « vétérans » se voient dépassés par la nouvelle génération et Flash se trouve être l’un des derniers anciens à arpenter les circuits. Après avoir subi plusieurs défaites, McQueen, lors de la dernière course de la compétition, est tellement obnubilé par ce nouvel adversaire qu’il réalise un arrêt aux stands trop court. De retour sur la piste, il se fait dépasser par trois concurrents dont Storm. Pour les rattraper, Flash force tellement l’allure, qu’il perd le contrôle, se percute contre le muret, se fait éjecter et fait gas utility de nombreux tonneaux avant de s’immobiliser devant ses concurrents, ses fans et ses amis impuissants…

Quatre mois après son terrible accident, il se retire donc à Radiator Springs, où il n’arbore plus sa couleur rouge ni le nom de son sponsor et passe son temps à se morfondre dans le garage de Doc Hudson, son mentor qui lui manque terriblement et repense sans cesse à l’accident qui a mis un terme à sa carrière. Notamment, lorsque Doc lui a expliqué (durant le premier film) qu’il avait arrêté la course à cause de son grave accident et que le temps de sa réparation tous ses fans ne s’intéressaient qu’aux nouvelles recrues. Finalement, Sally parvient à le convaincre de reprendre la course et celui-ci annonce à ses sponsors Dusty et Rusty qu’il est de retour dans gas exchange in the lungs is facilitated by la compétition.

Il se rend ainsi au tout nouveau centre d’entraînement de l’ écurie Rusteze, où ses propriétaires lui annoncent que pour financer cet équipement ultra-moderne, ils ont dû vendre leur marque à un jeune milliardaire, Sterling. Ce dernier veut remettre McQueen sur les circuits mais lui impose d’être entraîné par Cruz Ramirez. Entraîneuse réputée pour ses qualités de préparatrice sportive, elle le traite comme une personne âgée mais le n°95 veut retrouver la compétition au plus vite. Il s’engage de force sur le simulateur de course ultra-moderne mais se trouve incapable de maîtriser l’installation et l’endommage gravement. Flash a ensuite une altercation avec son nouveau patron. Ce dernier veut qu’il mette fin à sa carrière pour pouvoir vendre des produits dérivés à son effigie. Révolté, le coureur passe un accord avec Sterling : il s’entraîne à sa manière, loin du centre, mais prendra sa retraite s’il échoue lors de la première course de la saison, en Floride.

Flash, accompagné malgré lui de Cruz, reprend alors l’entraînement en milieu extérieur, aidé par Luigi et Guido. Il se rend d’abord sur la plage de Fireball, où il apprend à Ramirez quelques bases de la conduite sportive puisque celle-ci ne parvient pas à le suivre pour mesurer sa vitesse. Au bout d’un jour, il choisit de changer de terrain et tous deux partent vers le circuit de Thunder Hollow, où une compétition d’amateurs va avoir lieu. Couvert de boue grâce à Luigi pour ogasco abu dhabi éviter d’être reconnu et inscrit sous le nom de « Chester Vilebrequin », Flash se rend compte trop tard qu’il est en réalité engagé dans un derby de démolition. C’est Cruz, embarquée contre son gré dans ce combat de voitures sous le pseudonyme de « Martine Laturbine », qui sort vainqueur après que Flash l’ait sauvée de Miss Fritter, un terrifiant bus scolaire. À la suite de cela, Flash est aspergé d’eau et son camouflage disparaît : il est alors photographié avec un panneau « Je me suis sali les pneus à Thunder Hollow », une image qui fait le tour des médias.

Sur la route du retour, McQueen, fâché, couvre de reproches son entraîneuse, estimant qu’elle lui fait perdre son temps. Triste et blessée, elle lui révèle qu’elle n’a jamais rêvé d’être entraîneuse mais de devenir une voiture de course comme lui. Si elle n’a jamais pu réaliser son rêve, c’est qu’en participant au départ d’une course, elle a perdu toute confiance en elle juste avant le départ et a préféré déclarer forfait. Elle prend la décision de retourner au centre d’entraînement et part seule dans la direction opposée à celle de Mack, Flash, Luigi et Guido.

Doutant de lui-même après ses entraînements, Flash décide de prendre le chemin de la ville de Thomasville où il espère retrouver Smokey, l’ancien mentor et directeur technique de Doc. Il parvient d’abord à retrouver Cruz et à la convaincre de se joindre à lui, tout en avouant qu’il ne sait même pas si le mentor de son défunt mentor est encore de ce monde. Toujours en vie, Smokey révèle à McQueen qu’après son terrible accident qui l’a définitivement écarté de la course automobile, le « Vieux Hud » a voulu reprendre la compétition mais la jeune génération, plus moderne et plus rapide, l’a contraint à renoncer à cette idée. Il s’est donc retiré à Radiator Springs sans plus donner de nouvelles à son mentor. Smokey ajoute qu’il a fini par recevoir des courriers de Doc au bout de 50 ans : tous parlaient de Flash, de ses exploits et de la fierté de l’ancien champion d’être son entraîneur.

Reprenant de l’assurance, Flash s’entraîne sur le vieux circuit de Thomasville où Smokey et ses acolytes arkla gas phone number River Scott, Junior Moon et Louise Nash (tous d’anciens coureurs) lui enseignent toutes leurs ruses pour gagner des places et de la vitesse, puisqu’il n’est plus la voiture la plus rapide. Après un dernier entraînement où il est battu par Ramirez, McQueen part pour la Floride et prend le départ de la course. Commençant celle-ci, il entend la voix de Smokey, qui a pris le rôle de directeur technique et prodigue ses bons conseils à Flash, avec l’aide de Cruz. McQueen remonte peu à peu, ayant dû partir dernier. Sterling le contacte par radio pour le soutenir, mais Flash sombre à nouveau dans ses doutes. Il entend alors son employeur congédier Cruz avec mépris, jugeant qu’elle n’est pas une voiture de compétition et lui intimant l’ordre de former une jeune voiture de la nouvelle génération pour la course suivante. McQueen profite d’un incident sur le circuit pour rentrer aux stands. Alors que Martin immobilise Sterling, Flash persuade Ramirez de prendre sa place sur le circuit, puisque selon le règlement de la Piston Cup, seul le numéro du coureur compte. Guido lui visse quatre pneus neufs, Ramon lui peint rapidement un numéro « 95 » et elle accepte de prendre part à la course.

Conseillée par radio par Flash, qui fait désormais office de directeur technique et lui rappelle tout ce qu’elle a appris à ses côtés, elle remonte jusqu’à la troisième place. Storm ralentit jusqu’à sa hauteur et tente de la déstabiliser, mais McQueen la rassure en lui expliquant que c’est Storm qui s’inquiète puisqu’il a volontairement reculé pour pouvoir lui parler. Cruz retrouve confiance en elle et remonte jusqu’à l’arrogant bolide bleu. Ce dernier la pousse contre le muret mais elle opère un salto au-dessus de son adversaire, comme Doc Hudson gasbuddy touch en son temps. Elle remporte ainsi la course et la victoire est également attribuée à Flash puisque c’est lui qui avait pris le départ sous le n°95. Sterling, impressionnée par la performance de son entraîneuse, tente de la conserver en l’amadouant mais celle-ci lui remet sa démission et accepte immédiatement de courir pour Dinoco, l’écurie que McQueen voulait absolument séduire dans le premier opus.

Peu après, Cruz Ramirez, qui a repris le mythique n°51 du « Fabuleux Hudson Hornet », se rend sur le circuit en terre de Radiator Springs où toute la ville l’attend. Elle y retrouve Flash McQueen, qui a en a profité pour arborer la couleur bleue de Doc Hudson et fait floquer sa voiture du slogan mis à jour de son mentor : « Fabuleux McQueen ». À cette occasion, Tex Dinoco annonce qu’il a racheté Rusteze à Sterling et laisse Flash arborer les couleurs de son écurie de toujours. Les deux amis s’élancent alors pour une course folle sur le circuit où Doc entraînait jadis le jeune rookie, sous les acclamations de la foule.

La première bande-annonce, qui annonce un film plus « mûr » et plus « sombre » que les deux premiers volets [11 ] , [12 ] , [13 ] , [14 ], sort le 21 novembre 2016 [11 ]. Elle reçoit un accueil mitigé de la part electricity experiments for high school des fans sur les réseaux sociaux [11 ], les laissant « pantois » selon Le Figaro [15 ]. Une seconde sort le 1 er mars 2017 [16 ].

Une affiche, sortie le 9 mars [17 ], annonce également le retour de nombreux personnages tels que Martin, Sally Carrera (en), ainsi que les habitants de Radiator Springs [18 ]. La troisième et dernière bande annonce sort le 27 avril 2017 et confirme le retour des habitants de Radiator Springs [19 ] ainsi que celui de Chick Hicks, l’antagoniste du premier opus [20 ].

Un pack aventure Cars 3 était prévu pour Disney Infinity mais a été annulé avec l’arrêt du jeu vidéo [21 ]. Lors du premier Disney Infinity, un premier pack aventure inspiré de la saga était déjà sorti. Après que Warner Bros. Interactive Entertainment ait racheté Avalanche Software (développeur du jeu Cars 2 et Disney Infinity et avait été fermé en mai 2016 par Disney), le jeu Cars 3 : Course vers la victoire est annoncé et est sorti le 12 juillet 2017 sur Xbox 360, Xbox One, PlayStation 3, PlayStation 4, Wii U et Nintendo Switch [22 ].