Chargeur (électricité) — wikipédia electricity austin

###

• Le chargeur peut être une source de courant constante (en ampères), la tension augmentant au fur et à mesure de la charge ; ce type de chargeur implique généralement une maîtrise scrupuleuse du temps de charge, sous peine de dégradation des accumulateurs. Voir formule du calcul du temps de charge.

Les chargeurs linéaires sont généralement composés d’un circuit de régulation secteur assez classique constitué d’un transformateur suivi d’un redressement à diodes puis d’un lissage à l’aide de condensateurs / selfs et enfin d’un circuit de régulation.

En pratique, les fabricants annoncent généralement la charge électrique maximum Q d’une batterie annoncée en ampères-heures ( Ah) ou milliampères-heures ( mAh), unité homogène au coulomb, ainsi que la tension moyenne délivrée par la batterie en volts ( V).

I est fréquemment en dessous de I max car, plus le courant à fournir est élevé, plus le prix du chargeur est important. De plus, un courant de charge trop élevé peut provoquer une surchauffe et donc une réduction de la durée de vie de la batterie. Contrôle de fin de charge [ modifier | modifier le code ]

Le contrôle de fin de charge est essentiel pour un chargeur. Il permet, en fonction du type d’accumulateur, de déterminer si la batterie ou l’accumulateur a terminé son cycle de charge. Les chargeurs modernes combinent différentes méthodes de contrôle afin de s’assurer que la batterie ne s’endommage pas. Temporelle [ modifier | modifier le code ]

Elle consiste à arrêter la charge au bout d’un temps pré-déterminé. Ce temps de charge est programmé manuellement, soit en le calculant spécifiquement, soit en sélectionnant la capacité de la batterie sur le minuteur qui correspond à un temps de charge prédéterminé. Par seuil de tension [ modifier | modifier le code ]

Les chargeurs sont munis d’un circuit de charge (partie puissance), d’un circuit de contrôle (partie commande) et, au besoin, d’un circuit de pré-décharge. Le circuit de pré-décharge servira à la décharge complète de la batterie avant de la recharger, évitant l’ effet mémoire. Chargeur rapide [ modifier | modifier le code ]

Un chargeur dit « rapide » est un chargeur qui injecte un courant de charge élevé, et de ce fait réduit le temps de charge. Ce terme est une dénomination marketing, car la notion de rapidité est relative, et ne dit rien sur les autres caractéristiques du chargeur (complétude de la charge, durée de vie des accumulateurs, efficacité énergétique, sécurité …). En charge rapide, les accumulateurs chauffent davantage et leur durée de vie peut être réduite, notamment si les caractéristiques de charges des accumulateurs sont dépassées [1 ]. Chargeur pour accumulateurs au plomb [ modifier | modifier le code ] Chargeur à impulsions [ modifier | modifier le code ]

• Le chargeur-démarreur permet une charge lente de la batterie mais aussi une aide au démarrage lors d’une panne de batterie.Cet appareil assez encombrant s’apparente à un appareil de garage. A ne pas confondre avec un "booster de démarrage" ou "booster de batterie [4 ]". En effet ce dernier est bien plus petit mais permet uniquement de fournir le courant nécessaire pour le démarrage d’un véhicule dont la batterie est déchargée.

Même si la majorité de ces chargeurs sont adaptés à la tension des batteries les plus courantes (12 volts, dans l’ automobile), certains sont spécifiques à une autre tension ou peuvent basculer manuellement ou automatiquement pour recharger des batteries de 6 volts ( moto) ou encore 24 volts ( camion, tracteur). Source d’alimentation des chargeurs [ modifier | modifier le code ]

Différentes sources d’énergie sont utilisées pour les chargeurs électriques commercialisés. Si les chargeurs s’alimentent, le plus classiquement, depuis le secteur, certains utilisent la prise allume-cigare quand d’autres fabriquent également leur électricité depuis l’énergie solaire, éolienne, etc. Le port USB peut être utilisé également directement comme source d’électricité. Cas du port USB [ modifier | modifier le code ]

Aujourd’hui les batteries rechargeables ou accumulateurs, sont utilisés dans les téléphones sans fil, les cellulaires, les appareils photo-numériques, les outils, les jouets, les radios, les radiocommandes, les systèmes d’alarme, etc. L’utilisation de batteries rechargeables produit moins de déchets recyclables que les piles jetables. En ce sens, les chargeurs aident à préserver l’environnement. Intérêt d’un chargeur universel [ modifier | modifier le code ]

Cependant, la panne d’un chargeur spécifique peut être une cause de rachat de l’appareil électronique complet. C’était le cas notamment pour les téléphones mobiles ou les smartphones. Or on estime que 100 000 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques étaient dues à l’absence d’un chargeur universel. C’est pourquoi, en 2009, la Commission européenne a annoncé, en accord avec 17 constructeurs de téléphones mobiles, un chargeur universel pour « réduire les pollutions liées à ces équipements et simplifier la vie des utilisateurs. » Cependant, certains constructeurs continuent de proposer des chargeurs différents du chargeur universel, en raison semble-t-il du montant dérisoire de la majoration de l’ éco-contribution, qui passe de 0,01 € à 0,02 € en l’absence de chargeur universel [8 ]. Notes et références [ modifier | modifier le code ]