Claire chazal — wikipédia gas x side effects

###

En mars 2007, elle lance, avec cinq autres journalistes ( Tina Kieffer, Marie Drucker, Laurence Ferrari, Béatrice Schönberg et Mélissa Theuriau), l’opération « La Rose » avec l’ Unicef pour aider les jeunes filles à accéder à l’éducation : association « Toutes à l’école [8 ]!» Vie privée [ modifier | modifier le code ]

En mars 2000, elle se marie sous les feux de la presse people, du tout-Paris politique et du show business, avec le directeur général adjoint de la chaîne TF1, Xavier Couture, à la mairie du 7 e arrondissement de Paris. Le couple se sépare en avril 2003 puis divorce la même année [9 ].

En 1980, Claire Chazal entame une carrière de journaliste en tant que reporter pigiste pour Europe 1 et pour les revues L’Usine nouvelle et l’Expansion, puis, en 1981, pour le journal Le Quotidien de Paris de Philippe Tesson qui lui apprend le métier. Elle contribue ensuite en 1985 à la rubrique économie dans le journal financier Les Échos d’ Émile et Robert Servan-Schreiber. Journaliste de télévision et de radio [ modifier | modifier le code ] Sur Antenne 2 [ modifier | modifier le code ]

De nombreux journalistes ont assuré l’intérim des journaux du week-end lors de son congé d’été : Jean-Claude Narcy, Béatrice Schönberg, Anne de Coudenhove, Catherine Nayl, Thomas Hugues, Laurence Ferrari, Anne-Sophie Lapix, Julien Arnaud, Anne-Claire Coudray (remplacée par Audrey Crespo-Mara lors de son congé maternité).

Le 7 septembre 2015, TF1 annonce officiellement la fin de la présentation des JT du week-end par Claire Chazal. Elle est remplacée par Anne-Claire Coudray à partir du 18 septembre 2015. Le 13 septembre, lors son dernier journal de 20 heures, un résumé sur sa carrière de présentatrice TF1 est diffusé. Elle remercie les téléspectateurs à la fin du journal : « Il me reste à vous remercier de m’avoir été fidèle pendant 24 ans. J’ai été très heureuse et fière de les présenter. Nous avions tissé ensemble, je crois, un lien très fort et extrêmement précieux pour moi » [19 ] et annonce qu’elle ressent une immense tristesse [20 ]. Son dernier journal sera suivi par plus de 10 millions de téléspectateurs, une très forte audience. Présentation d’émissions [ modifier | modifier le code ]

D’octobre 2010 à septembre 2015, elle présente Reportages, le magazine d’informations de la rédaction de TF1, chaque samedi, après le 13 heures, ainsi que le dimanche à partir de mai 2014. Elle présente également Grands Reportages de janvier à septembre 2015 diffusé juste après le 13 heures les samedi et dimanche. Elle est également la directrice de la rédaction de ces deux émissions. Elle quitte la présentation de ces magazines en même temps que celle des JT de la chaîne.

Claire Chazal anime également les soirées électorales de TF1 (élections présidentielles, législatives, régionales, municipales, européennes, référendums, cantonales). Elle a eu à ses côtés, tour à tour, Patrick Poivre d’Arvor, Laurence Ferrari, Gilles Bouleau entourés de consultants comme Gérard Carreyrou, François Bachy, Brice Teinturier, etc., et des personnalités politiques.

Elle a également interviewé les présidents de la République : elle interviewe le président Nicolas Sarkozy avec Patrick Poivre d’Arvor le 20 juin 2007, en novembre 2010 aux côtés de Michel Denisot et David Pujadas, en janvier 2012 en duo avec Laurent Delahousse. Le 14 juillet 2013, avec Laurent Delahousse, elle interviewe le président François Hollande, le 14 juillet 2015 au côté de David Pujadas. Sur Pink TV [ modifier | modifier le code ]

De 2004 à 2007, Claire Chazal présente le Je/nous de Claire, un débat télévisé sur la chaîne de télévision Pink TV qu’elle a contribué à lancer en 2004 avec son ami Pascal Houzelot. Sur cette même chaîne elle anime Face à Pink durant la même période. Autres fonctions [ modifier | modifier le code ]

Elle anime, depuis septembre 2006, sur Radio Classique, l’émission « L’interview de Claire Chazal », dans laquelle elle reçoit chaque vendredi une personnalité qui fait l’actualité culturelle et artistique. Vie culturelle [ modifier | modifier le code ]

Du 13 mars au 19 juin 2007, elle se produit une fois par semaine, le mardi à 19 heures, sur la scène du Petit Théâtre de Paris pour lire Laissez-moi de Marcelle Sauvageot. Elle lit le texte Le Journal d’Helen au Petit Montparnasse du 12 février au 22 avril 2008 [25 ] à 19 heures. Publications [ modifier | modifier le code ]

• 1997, L’Institutrice, roman, éditions Plon. En 2000, le journal Voici piège plusieurs éditeurs en leur adressant le manuscrit de L’Institutrice, quelque peu remanié, et sans le nom de Claire Chazal. Tous, sans exception, refusent de l’éditer, même son éditeur, Plon [26 ]. La même année, le roman est adapté en un téléfilm réalisé par Henri Helman, avec Claire Borotra dans le rôle principal, Georges Corraface, Matthieu Rozé, Catherine Salviat… Le téléfilm a reçu le 7 d’or du meilleur téléfilm / meilleur film de TV.