Cuisine marocaine — wikipédia gas 87 89 91

###

Quant au pain au Maroc, il est rond, épais et très différent d’une ville à l’autre, tant par sa préparation (les mkhemrats à base de tahin sont préparées différemment du pain traditionnel) que par ses ingrédients (l’orge ou la farine de maïs peuvent également entrer dans sa composition).

Pour chaque recette, il existe plusieurs variantes et appellations suivant les régions. Pour le thé par exemple, chaque région a sa manière de le préparer : il est plus sucré au nord du pays et plus parfumé au sud (où on y rajoute du safran). Condiments et épices [ modifier | modifier le code ]

Les épices jouent un rôle prépondérant dans la cuisine marocaine. Le safran, l’ aneth, le clou de girofle, la coriandre, le gingembre, le paprika, le cumin, le poivre, le curcuma sont très utilisés tout comme le curry, l’ail ou les graines de nigelle.

L’oignon est très utilisé surtout dans la préparation des tajines. Les aromates (comme le persil, le romarin, l’ origan, le fenouil, le thym, l’anis, les feuilles de laurier et le basilic) sont également utilisés en abondance pour rehausser le goût des mets et pour les parfumer. Pâtisserie marocaine [ modifier | modifier le code ]

La cuisine marocaine est riche en pâtisseries préparées souvent à base d’amandes et de miel. Les pâtisseries sont servies lors des cérémonies comme les mariages, les circoncisions, mais également le ramadan ou encore lorsque l’on reçoit des invités.

La cuisine marocaine reflète l’histoire du pays et les différentes populations qui s’y sont installées. Le tajine et la harira viennent des Berbères, ceux-ci ont apporté les dattes, le lait, les céréales, le pain, l’huile d’olive, les amandes, les fruits et les herbes. Les Arabes ont apporté les épices, sans oublier les Britanniques qui, au XVIII e siècle, ont importé le fameux thé. Mais les deux grandes influences qu’a connues la cuisine marocaine restent en fait l’influence arabe et andalouse. Arabe en ce qui concerne les M’qalla, M’hammar et M’Aammar, et andalouse pour ce qui est M’jammar et pour tout le reste. Le kefta et le baklawa sont d’origine ottomane, bien que le Maroc n’ait pas été conquis par les Turcs, il a été réceptif à certaines de leurs influences, par exemple dans le domaine culinaire.

Au Maroc, la cuisine est exclusivement le domaine des femmes, excepté pour la préparation du méchoui, des brochettes et de la tanjia, préparés essentiellement par des hommes. Les femmes reproduisent les gestes de leurs mères et de leurs grands-mères.

Le premier rituel du repas est de se laver les mains, puis on prononce Bismillah ! (« Au nom de Dieu ») en se mettant à table. Le pain, rond et plat, sert de fourchette, car les plats sont dégustés traditionnellement avec le pouce, l’index et le majeur de la main droite (dans les pays musulmans, la main gauche est réservée aux gestes impurs). Les entrées [ modifier | modifier le code ]

Les plus connus sont le tajine et le couscous, dont les recettes sont multiples et variées, mariant à l’infini les saveurs « sucré-salé », les mélanges d’épices et d’herbes comme la cannelle, le safran, le gingembre ou encore le méchoui, préparé à l’occasion des grandes fêtes. Les pâtisseries [ modifier | modifier le code ]

Mélanges raffinés d’amandes, d’ eau de fleur d’oranger, de miel et de cannelle, les douceurs orientales sont souvent servies aux visiteurs avec un verre de thé à la menthe. La plus connue des pâtisseries marocaines, à la pâte d’amande, sont les cornes de gazelle, les chebakia avec leur gout de miel. Sans oublier la pastilla au lait, les msemen (crêpes), les briouates au miel et au amandes ou encore le baghrir.

Le thé à la menthe est la boisson principale au Maroc ; on boit du thé à la menthe à tout moment et à toute occasion, pour conclure un marché, accueillir un hôte, finir un repas, ou tout simplement se désaltérer. Si cette coutume paraît ancestrale, elle ne date que du milieu du XVIII e siècle, lorsque les cargaisons de thé britanniques arrivèrent dans les ports marocains. Patrimoine culturel immatériel [ modifier | modifier le code ]

« La diète méditerranéenne » (« ensemble de savoir-faire, connaissances, pratiques et traditions [2 ] » qui concerne les pays méditerranéens) a été inscrite le 16 novembre 2010 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’ UNESCO [3 ]. Notes et références [ modifier | modifier le code ]

Abadir de Imilchil · Abel’abbaz · Achanouzgui · Aghroum · Aghroum boutgouri · Aghroum n’l’bsal · Aghroum n’takat · Aghroum n’tmazirt · Akhddas · Akhebbaz de Tinejdad · Arkhsiss · Amadar · Baghrir · Bouchiyyar · Chiyyar · El Mella · El Meglouba · El Messiouta · Errachi · Hartita · Khobz Dchicha · Khobz el Ammaria · Khobz Erreddad · Khobz mzouweq · Labza · Matlou · Medfouna · Merdouma · Mihmih · Mjebna de Chefchaouen · Msemmen · Qelqala · Qrachel · Rqaqa · Rziza · Tafarnout · Tamerchougt · Tanourt · Timkhala’t · Toughrift

Brik · Briouate · Chakchouka · Chorba · Felfla Medqoqa de Taza et Sefrou · Foul Gnawa · Ftat Chetba · Gharnoun · Ghlal · Harira · Herber · Hsoua · Ibittas · Kefta · Maaqouda · Merkat hzina · Pastelitos de Hoja · Potaje · Saykouk · Serrouda · Sonboussou de Tétouan · Tadeffi · Tagoulla · Tarwayt · Zaalouk

Abelboul · Ahriche · Baddaz · Bakbouka · Banafa · Bayfnouzen · Belboula · Berkoukes · Bissara · Bissou · Boufertouna · Bouremmache · Chakchouka · Chekoua · Choua Qder · Couscous · Dafina · Djaja Taret · El hamra · El hmayess · El Metrez · El metroh · Fertita Semka · Fsikha · Ftat · Henjeqlo · Hergma · Intriya · Kabab Maghdour · Kawarma · Kherchouf bel Kouaré · Hout kouaré · Lemguibi’a · Market loubia · Madhossa · Maqfoul · Marqa · Merchouch · Mcherbel · Mderbel · Merdouma · Mezgueldi · Mhamsa · Mkoumen · Mloukhiya · Mrouzia · Ourkimen · Pastilla · Poulet aux olives · Qamama · Qedra · Rechta · Rfissa · Seffa medfouna · Taachat · Tagoula · Tagra · Tahlia · Tajine · Tangia · Tamarakt · Tambesselt · Tebkha · Tekhtoukha · Terda · Tidguit · Timmit · Tfaya · Zlafa de Taourirt

Aaqda · Amlou · Baghrir · Baklava · Baqla · Bechkato Lemraya · Bechkito · Bejmat · Blighattes · Bouissate · Bsiss · Chebakia · Cornes de gazelles · El Qfafel · Fakia del Mlouk · Feqqas · Gtéfa de Marrakech · Ghreïba · Halwa Filalia · Halwa del Ajin · Halwat Tabaa · Hrabel · Jabane · Johara · Ka‘ak · Kadaïf · Knafa · M’akra · Maronchinos · Masabbane · Maybana · Makroud · Mhancha · Mlouwza · Monidas · Muskatcho · Nouidates · Palébé · Qfafel · Qnintates · Msemmen · Rghifa Filalia · Rob · Samet · Seffa · Seffa del Mlouk de Marrakech · Sellou · Sfenj · Tadiba · Takenta · Torta · Touba · Toummit · Triangle aux amandes