Fallout (série) — wikipédia mafia 2 gas meter

###

Fallout est une série de jeux RPG ( Fallout et Fallout 2) et action-RPG ( Fallout 3, Fallout: New Vegas et Fallout 4) se déroulant dans un univers post-apocalyptique résultant d’une guerre nucléaire globale. Le joueur doit donc survivre dans une faune et une flore déroutantes. Il croisera le fer avec des mutants et fera face à des organismes cybernétiques tout au long des diverses quêtes principales ou secondaires qui lui seront imposées ou proposée par d’autres survivants.

Les deux premiers opus de la franchise étaient à leur sortie disponibles pour PC et Mac. C’est avec la sortie en 2004 de Brotherhood of Steel que la série arrive sur les consoles de salon. Durant le mois d’octobre 2008, Fallout 3 sort en même temps sur les différentes plateformes de jeu. En 2015, la série compte cinq jeux principaux et trois spins-offs, ainsi que neuf extensions. Contexte [ modifier | modifier le code ]

Le monde de Fallout est une uchronie tout ce qu’il y a de plus spectaculaire. Ici, le point de divergence, le fait historique provoquant un tournant dans l’univers de Fallout par rapport au nôtre est la continuité de la guerre froide : celle-ci se serait prolongée de plus de 40 à 50 ans. Ce prolongement eut bon nombre de conséquences, le gouvernement américain et ses chercheurs, plutôt que de développer du confort et des loisirs pour sa population, choisissent d’inventer toutes sortes d’outils destinés à la guerre, et de se fixer comme objectif de le faire avant l’ URSS. De son côté, l’URSS n’éclatera jamais mais se confronta à de nombreuses tensions avec la Chine, ou plutôt la République populaire de Chine.

Ainsi l’homme restera dans un cadre culturel des années 1950 pendant plus de 100 ans. 2050 marquera l’apparition des premiers « rebelles » tels qu’on les a connus en 1960- 1970 avec la naissance du rock, de la pop anglaise et du mouvement hippie.

Cependant, dans les années 2060, les ressources viennent à manquer et des tensions se créent entre les pays : la Russie par manque de ressources perd la guerre froide et voit sa société s’effondrer, la Chine attaque l’ Alaska et les États-Unis annexent le Canada. La guerre éclate, c’est durant cette période qu’une entreprise capitale dans l’univers de Fallout voit le jour : Vault Tec. Cette société se lance dans le commerce d’abris nucléaires et autres solutions pour la protection de l’humanité.

Financée par le gouvernement américain, qui voit se dessiner un conflit atomique, Vault-Tec devient une entreprise internationale et construit partout en Amérique des abris antiatomiques destinés à préserver l’élite de la société en vue d’un hypothétique conflit nucléaire. Cependant, sur les 200 et quelques construits, seule une vingtaine d’abris seront opérationnels au bout de 3 ans.

Le gouvernement entame alors une opération qui causera la perte de la société future : les abris expérimentaux. Ainsi au moins 180 abris sont ouverts aux plus offrants. Mais c’est un cadeau empoisonné, les abris en question sont tous dirigés par un superviseur. Officiellement, leur rôle est de maintenir une politique tenant au bourrage de crane dans l’optique de laisser croire aux habitants qu’il est préférable de naître, vivre et mourir au sein de l’abri plutôt que d’en sortir. Mais secrètement, les superviseurs collectent des informations dans un but médical afin que l’« élite » de la société puisse sans peine vivre dans un monde sociologiquement fragile et à l’environnement instable. Ainsi, un abri ne compte qu’un homme pour 100 femmes, un autre le contraire, un autre n’est occupé que par un humain et une marionnette, un autre n’est pas tout à fait étanche aux radiations, un autre encore est conçu de manière à ce que la puce de recyclage de l’eau ne soit plus fonctionnelle au bout de 90 ans…

La majeure partie de la population des abris est en sécurité, l’autre partie de la population est soit tuée (pour la majorité) soit transformée en goule, dérivé d’être humain muté à partir des radiations et au FEV qui s’est répandu à travers toute l’Amérique à cause des bombes. Le reste de la Terre (l’ Afrique, l’ Asie, la Russie, l’ Océanie) et le reste du continent américain ( Canada, Amérique du Sud) ne seront pas du tout mentionnés (il sera fait mention du Canada pour un événement spécial dans Fallout). L’ Europe, en guerre contre le Moyen-Orient pour les derniers gisements de pétrole, ne sera mentionnée que très rarement et personne ne sait ce qu’il en est advenu.

Finalement, seul l’abri contenant l’« élite » survivra. La « civilisation du futur » rêvée par les États-Unis sera dominée par la violence, la haine et la barbarie. Du moins c’est ce que la vision du tout dernier opus de Fallout laisse présager. Composition [ modifier | modifier le code ] Série principale [ modifier | modifier le code ] Fallout [ modifier | modifier le code ]

Après avoir achevé sa quête au service de l’abri 13 dans le premier Fallout, l’Habitant de l’abri est chassé de son foyer par le dirigeant, qui voyait en lui un rival potentiel. Abandonné de tous, il erre au nord dans le désert avant de fonder un petit village, Arroyo. Protégé par ses canyons du monde extérieur, le village vit pendant de longues années dans la paix. Cependant, 80 ans plus tard, la canicule et la famine finissent par mettre en péril le village tribal. Une légende du village prétend que l’Abri 13, dont descendent les habitants d’Arroyo, possède en son sein un Jardin d’Eden en Kit (JEK). Le JEK est un concentré de technologie pure, contenant l’équipement essentiel pour rebâtir une nouvelle civilisation, que certains abris anti-atomiques ont reçu avant l’hiver nucléaire. La doyenne décide donc d’envoyer l’Être Élu, petit-fils de l’Habitant de l’Abri, retrouver le saint Abri 13 et surtout son JEK. L’Élu commence ainsi un périple qui l’amène à traverser les terres dévastées par l’apocalypse nucléaire, et à découvrir ce qu’il reste du monde. Fallout 3 [ modifier | modifier le code ]