Freinage régénératif — wikipédia natural electricity examples

############

• la capacité des moteurs électriques gas city indiana restaurants à fonctionner en générateur : par exemple une machine à courant continu fonctionne en moteur lorsqu’elle reçoit son énergie d’une source d’électricité, mais elle fonctionne en générateur, (ou traditionnellement dynamo), si elle est entraînée mécaniquement. C’est-à-dire qu’elle est capable de fournir de l’énergie électrique à partir de l’énergie mécanique. Cette propriété est une généralité pour toutes les machines électriques, mais sa mise en œuvre est plus ou moins complexe selon le type de machine ;

L’utilisation de ce mode de fonctionnement sur les locomotives électriques consiste, lors des périodes de freinage, à inverser le sens du couple à fournir par la machine électrique, soit par inversion du sens du courant inducteur (cas d’une machine is there a gas station near me à courant continu ou d’une machine synchrone à rotor bobiné) ou du courant d’induit seul (cas d’une machine à courant continu), soit par inversion du sens d’alimentation des phases du stator (par inversion du sens du courant instantané dans les enroulements statoriques) dans le cas des machines à courant alternatif (machine synchrone à rotor bobiné, machine synchrone à aimants, machine asynchrone) [2 ] , [3 ].

Ceci est réalisé par des convertisseurs gas and supply acworth ga électroniques de puissance configurés pour permettre, dans les phases de freinage, la conversion de l’énergie mécanique, provenant de l’ énergie cinétique liée à l’ inertie du mobile, en énergie électrique et son renvoi dans la caténaire quand cela est possible [4 ], sinon cette énergie est dissipée par effet Joule, dans des résistances ; il s’agit alors de freinage rhéostatique.

Sur les véhicules électriques, utilisant des moteurs à courant electricity wiki continu, le freinage régénératif est assez simple à mettre en place. C’est généralement la structure réversible du convertisseur électronique associé au moteur de traction qui permet ce fonctionnement. Si c’est très simple avec un moteur à courant continu c’est un peu plus complexe avec un moteur à courant alternatif, ( synchrone ou asynchrone) surtout si l’on veut éviter de renvoyer des harmoniques sur le réseau électrique.

Sur electricity news in nigeria une part grandissante des ascenseurs, les freins sont secondés par des systèmes de récupération d’énergie, qui entre en action -en produisant de l’électricité- lors des montées cabine vide ou des descentes à pleine charge. Otis annonce des économies pouvant atteindre 75 % avec son système ReGen Drive, en comparaison origin electricity faults des moteurs classiques [7 ].

Le gain espéré s’élève alors à η E l e c t r i c V e h i c l e ⋅ p ⋅ η r e c u p {\displaystyle \eta _{ElectricVehicle}\cdot p\cdot \eta _{recup}} soit la multiplication du rendement du moteur électrique par la fraction de freinage et par le rendement de la récupération. Plus la part de freinage est importante, meilleure est la récupération (c’est le cas en ville, mais pas sur autoroute). Plus le rendement entre le moteur électrique et les roues est important, meilleure est la récupération, Enfin, plus hp gas online registration le rendement de la récupération est élevé, meilleure est la récupération.

On trouve ce système sur des véhicules à batterie électrique ( voitures électriques, automobiles hybrides, vélos à assistance électrique, etc., sur des engins ferroviaires, ainsi que des machines et engins lafayette la gas prices divers (comme le chariot élévateur). Il permet de limiter l’usure de freins par friction mais aussi de récupérer une partie de l’ énergie cinétique [d ].

• dans le cas d’un freinage par récupération, une limite supplémentaire est imposée par le système d’alimentation (y a-t-il des demandes en énergie à ce moment précis ou pas ?) ou l’état de chargement de l’organe de stockage (s’il est plein). La présence d’un frein rhéostatique (pour l’énergie électrique) en plus du frein par récupération permet de conserver des capacités de freinage dynamique dans ces circonstances.

Lorsque l’effort de freinage i electricity bill com est réparti entre les freins à friction et dynamique, on parle de freinage combiné ; dans le domaine automobile, le modèle EV-1 de General Motors était la première electricity and circuits ppt voiture commercialisée à utiliser un système de ce genre. Les ingénieurs Abraham Farag et Loren Majerski furent considérés comme les parents de ce « frein à commandes électriques » ( Brake by wire).

Le freinage électrique utilise la possibilité pour un moteur électrique d’être réversible et de pouvoir facilement agir comme un générateur. Le moteur est reconnecté (par l’ouverture et la fermeture de contacteurs, ou au travers de l’électronique de puissance) en tant que générateur pendant le freinage et sa production est connectée à une charge électrique ( batterie, résistances ou autre electricity sources in canada véhicule connecté sur le même réseau électrique, par le système d’électrification). C’est cette charge sur le moteur qui fournit l’effet de freinage.

Quand l’entreprise ferroviaire C2c commença à utiliser le freinage régénérateur avec une flotte de trains type Bombardier Class 357, des enquêtes sur les deux premières semaines d’utilisation montrèrent une économie d’énergie de 15 %. Une économie de 17 % est affirmée pour les Virgin Trains de type Class 390. Il fut noté aussi une moins grande usure des composants des freins à frottement.

Le principal inconvénient des t gastrobar el tenedor freins par récupération en comparaison avec les freins rhéostatiques est le besoin de faire correspondre assez précisément le courant généré avec les caractéristiques de l’alimentation. Avec une alimentation à courant continu, cela requiert que la tension soit précisément contrôlée. Avec des alimentations à courant alternatif, c’est seulement avec le développement de l’ électronique de puissance que cela a été possible, car la fréquence doit aussi être respectée gasset y ortega biografia (cela s’applique principalement aux locomotives alimentées en courant alternatif et dont les moteurs sont à courant continu).