Gaslighting — wikipédia v gashi 2015

########

La pièce datant de 1938 Gas Light connue sous le nom de Angel Street aux États-Unis, ainsi que les adaptations cinématographiques de 1940 et 1944 ont inspiré l’origine du terme qui désigne l’utilisation gas oil ratio for weed eater systématique de la manipulation psychologique du personnage principal sur sa victime. Dans cette pièce, le mari essaye de faire croire à sa femme et à son entourage qu’elle devient folle en manipulant de petits éléments de leur environnement, tout en essayant de lui faire croire qu’elle commet des erreurs et qu’elle a une f gas regulations r22 mauvaise mémoire lorsqu’elle pointe les changements. Le titre original provient de l’affaiblissement de l’éclairage au gaz dans la maison lorsque le mari utilisait celles du grenier alors qu’il était en quête d’un trésor caché. Sa femme remarque justement ce changement et aborde le sujet mais son mari lui affirme qu’elle s’imagine ce changement de luminosité.

Le terme « Gaslighting electricity kanji » a basculé dans le langage courant à partir des années 1960. Il décrit les manœuvres utilisées pour manipuler la perception de la réalité d’autrui. Dans un livre de 1980 à propos des abus sexuels sur mineurs, Florence Rush résume l’adaptation cinématographique de Gas Light par George Cukor et commente : « même aujourd’hui que gases componen el aire y su porcentaje, le mot [Gaslighting] est utilisé pour décrire une tentative de détruire la perception de la réalité d’autrui [6 ]. » Exemples cliniques [ modifier | modifier le code ]

Le Gaslighting peut décrire également une dynamique observée dans certains cas d’infidélité au sein du mariage : « Les thérapeutes peuvent gas explosion contribuer à la détresse des victimes en attribuant une explication erronée à leurs réactions […] Le comportement du mari usant du gaslighting est un ingrédient provocateur de la dépression nerveuse pour certaines femmes [et] de leur suicide dans le pire des cas » [9 ].

Le but de l’abuseur est d’amener la victime à remettre en cause chacun de ses choix et de lui faire douter de sa santé mentale electricity and magnetism review, ce qui la rend plus dépendante vis à vis de l’abuseur. Une tactique qui va dégrader l’estime de soi de la victime est d’ignorer la personne, de la considérer, puis de l’ignorer à nouveau, ainsi la cible va abaisser ses propres standards relationnels et affectifs et va davantage se percevoir comme non digne d’intérêt [12 ].

Dans un article influent de 1981, Some Clinical Consequences of Introjection electricity 2pm mp3: Gaslighting (Quelques conséquences cliniques de l’introjection, N.D.T), Calef et Weinshel débattent du fait que le gaslighting implique l ‘introjection et la projection d’un conflit psychique de l’auteur à la victime. « Cette imposition est basée sur un type de transfert très particulier de conflits psychiques dangereux ou potentiellement dangereux pour leur sujet » [13 ].

Les auteurs gas water heater reviews 2013 explorent une variété de raisons qui expliqueraient pourquoi la victime pourrait avoir « une tendance à assimiler et incorporer ce que les autres extériorisent et projettent sur eux » et concluent que le gaslighting pourrait être une « configuration structurelle hautement complexe qui englobe les contributions de plusieurs éléments de l’appareil psychique electricity lesson plans for 5th grade » [13 ].

Avec une considération toute particulière pour les femmes, Hilde Lindemann argumente énergiquement sur le fait, dans de tels cas, que l’habileté de la victime à résister à la manipulation dépend de « son aptitude à faire confiance à ses propres jugements 10 ethanol gas problems » [13 ]. L’établissement de « contre-récits » (ou de récits alternatifs, N.D.T) peut aider la victime à retrouver « un libre-arbitre plus solide » [13 ].