Legrand (entreprise) — wikipédia b games virus

###########

L’origine de l’entreprise remonte à l’année 1860 avec l’installation d’un atelier de porcelaine de Limoges route de Lyon à Limoges ( France). En 1919, La société s’associe avec Jean Mondot, artisan de Limoges qui avait monté à Exideuil une petite usine d’interrupteurs utilisant du buis et de la porcelaine. En 1944, l’affaire est reprise gas near me now par Édouard Decoster et son beau-frère Jean Verspieren, qui diversifient progressivement la fabrication dans le matériel électrique. À cette époque, avant l’apparition du plastique, la porcelaine est le meilleur isolant connu.

En 1949, après l’incendie de l’usine [5 ], la décision de se concentrer sur la seule production d’appareillage électrique d’installation est prise. Très rapidement, l’entreprise élargit sa gamme de produits avec de la protection (coupe-circuit, disjoncteurs…), du cheminement de câbles (goulotte, moulure électrique…) et de l’éclairage de sécurité.

Le développement se poursuit hors d’ Europe en 1977 avec le rachat de Pial au Brésil [6 ]. En 1980 et 1982, Arnould et Planet-Wattohm rejoignent le groupe. En 1984, la première implantation aux États-Unis est réalisée avec le rachat de Pass Seymour [6 ]. 1989 est marquée par l’acquisition de Bticino, le leader italien du matériel électrique [6 ]. Baco et Tenby sont acquis en 1992 [7 ], Kontavill en 1993, RTGamma en 1995.

En 1991, Legrand met l’accent gas vs diesel generator sur le design en créant une structure dédiée et intégrée dans le processus de développement des produits. En 1996, Legrand renforce sa présence dans les pays émergents avec l’acquisition de Fael en Pologne, Luminex en Colombie, The Watt Stopper aux USA et MDS en Inde [6 ]. En 1997 et 1998, Legrand rachète URA-Saft et Ortronics, un des leaders américains du câblage structuré et du VDI [6 ]. En 2000, Legrand acquiert Wiremold aux États-Unis, ce qui permet au groupe de doubler de taille dans ce pays, ainsi que Quintela et Tegui en Espagne et Lorenzetti au Brésil [6 ]. En 2005, prend possession de ICM GROUP et de ses marques KZ et Cablofil, qui était leader mondial du chemin de câbles en fil [6 ].

En 2006, Legrand retourne en Bourse avec 20 % du capital soit 57,7 millions de nouvelles actions pour un supplément de capital de 1 milliard d’euros. Kohlberg Kravis Roberts (KKR) et Wendel Investissement restent actionnaire majoritaire avec 30 % des parts chacun, 16 % pour les actionnaires minoritaires et 5 % pour le management et les salariés. Fin 2006, les actionnaires minoritaires (banques et institutionnels) revendent leur participation via un placement privé institutionnel accéléré portant ainsi le flottant à 35 % du capital et augmentant ainsi la liquidité du titre.

En 2007, Legrand acquiert HPM, n o 2 australien de l’appareillage électrique ; ainsi que Kontaktor, leader russe electricity units to kwh des disjoncteurs de puissance. La même année Legrand rachète MACSE, le leader mexicain du chemin de câbles, UStec, spécialiste américain des réseaux résidentiels, TCL Wuxi, spécialiste chinois des disjoncteurs modulaires, et Alpes Technologies (Annecy, France), spécialisé dans la compensation d’énergie et la mesure [6 ].

En 2009, à l’instar de toute la filière électrique, Legrand est fortement touché par la crise économique. Le groupe affiche une chute de 15,6 % (à 3,6 milliards d’euros) de son chiffre d’affaires. Le groupe parvient néanmoins à maintenir son niveau de marge opérationnelle à 17,6 % contre 17,7 % en 2009 electricity jeopardy. Le retour à la croissance est prévu pour le second semestre 2010 [8 ].

Le retour de la croissance pour l’entreprise arrive dès 2010. Le chiffre d’affaires est en hausse de 8,7 %, le résultat opérationnel fait un bond de 35,5 % et le bénéfice net de 44,3 % à 418,3 millions d’euros. La marge opérationnelle du groupe affiche un niveau jamais atteint auparavant : 20,2 % [9 ]. La même année est créé EV PLUG alliance entre Legrand, Schneider Electric et Scame ( Italie) pour créer un standard commun et dominant en Europe pour les systèmes de rechargement de véhicules électriques. Les acquisitions reprennent également cette electricity pick up lines année avec le rachat de Inform en Turquie (leader des UPS) et de Indo Asian Switchgear en Inde (spécialiste des disjoncteurs modulaires). En décembre 2010 est effectué le rachat de l’italien Meta System Energy, spécialiste des UPS.

En 2011, Legrand a procédé à sept acquisitions pour un total de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires additionnel. En février 2011, a lieu le rachat de la société Intervox Systèmes, leader français de l’assistance à l’autonomie pour les personnes dépendantes. Le même mois a lieu le rachat de l’américain Electrorack, spécialiste des armoires VDI (Voix Données Images). En avril, Legrand renforce son exposition aux marchés émergents et au marché de l’énergie sécurisée avec l’acquisition de SMS, n o 1 brésilien des UPS. En mai, le rachat de l’américain Middle Atlantic Products (MAP – 520 employés et 107 millions de dollars de CA), société spécialisée dans les infrastructures numériques (armoires pour les applications audio et vidéo) permettra à Legrand de renforcer sur ce créneau son offre auprès de clients dans l’hôtellerie et les centres de conférence. En décembre Legrand ouvre à Paris le premier showroom d’appareillage électrique electricity generation definition haut de gamme, Le Lab by Legrand, situé au 38 rue du Bac, au cœur du triangle d’or du design et présentant les collections d’interrupteurs Arnould, Bticino et Legrand [10 ].

En février 2012, Legrand rachète Numeric UPS, leader Indien des UPS avec 80 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le même mois, Legrand rachète Aegide avec 35 millions d’euros de chiffre d’affaires aux Pays-Bas, entreprise spécialisée dans les armoires VDI pour datacenters. Legrand réalise en 2012 35 % de ses ventes dans les marchés émergents. Legrand publie des résultats annuels 2011 conforme aux prévisions (hausse du CA de 9,2 % et un résultat net en hausse de 14,4 %) mais s’attend à une croissance organique proche de 0 pour 2012. La croissance ne devrait être assurée que par les acquisitions, ce qui devrait provoquer une baisse de la marge opérationnelle à environ 19 % du CA (contre 20,2 % en 2011 electricity laws in india).

En France, le groupe possède des sites de production répartis sur tout le territoire : plusieurs usines dans le fief historique du Limousin (dont Châlus), deux sites en Seine-Maritime ( Malaunay et Fontaine-le-Bourg), deux sites en Isère ( Saint-Marcellin et Pont-en-Royans), des sites à Annecy, Antibes ( Sophia Antipolis), Pau, Lagord (près electricity bill saudi electricity company de La Rochelle), Sillé-le-Guillaume ( Sarthe), à Strasbourg, à Pont-à-Mousson, au Creusot, à Belhomert ( Eure-et-Loir près de Chartres), à Montbard ( Côte-d’Or), à Senlis ( Oise) et à Guise ( Aisne). Le groupe dispose d’un centre de distribution international de 100 000 m ² à Verneuil-en-Halatte (Oise).

L’innovation est une composante clé du développement de Legrand [17 ]. Plus de 2 000 personnes travaillent dans les bureaux d’étude et de design de Legrand pour mettre au point des solutions nouvelles. Le Groupe consacre chaque année près de 5 % de son chiffre d’affaires à la R D et détient plus de 4 000 brevets actifs [18 ]. En 2011, les nouveaux produits ont représenté 38 % des ventes du Groupe [19 ].

• En 2006, le Groupe a lancé Céliane, une gamme d’appareillage qui a bousculé les codes du marché de l’appareillage. Avec Céliane, le concept de « l’électricité plaisir » est né [20 ]. Alliance de la forme et de la fonction, pour plus de bien-être dans la maison, Céliane est à la fois un choix de couleurs, de matières et de fonctions (ambiances, communications, connexions, confort, sécurité, pilotage, etc.) [21 ].

En 2015, Legrand lance le programme Eliot, dont le nom est issu de la contraction electricity et iot, qui a pour but d’accélérer le développement de son offre connectée. Ce programme poursuit entre autres l’objectif de faciliter la commande à distance et la maintenance electricity sound effect mp3 free download de ses produits, notamment en ce qui concerne l’éclairage de sécurité, la domotique, l’efficacité énergétique ou la diffusion sonore [23 ].

AB InBev • ABN AMRO Group • Accor • Aegon • Ageas • Ahold Delhaize • Air liquide • Airbus • AkzoNobel • Alstom • Altice Europe • Amundi • ArcelorMittal • Arkema • ASML Holding • Atos • Axa • BioMérieux • BNP Paribas • Bouygues • Bureau Veritas • Capgemini • Carrefour • Casino Guichard • Colruyt • Covivio • Crédit agricole • Danone • Dassault Systèmes • DSM • Edenred • EDF • EDP • Eiffage • Engie • Essilor International • Eurofins Scientific • Faurecia • Galp Energia • GBL • Gecina • Getlink • Heineken • Icade • Iliad • Imerys • ING Groep • Ipsen • J. Martins • JCDecaux • KBC • Kering • Klépierre • KPN • L’Oréal • Legrand electricity 4th grade • LVMH • Michelin • Natixis • NN Group • Orange • Orpea • Pernod Ricard • Peugeot • Philips • Plastic Omnium • Proximus • Publicis Groupe • Randstad • RELX • Renault • Royal Dutch Shell • SEB • Safran • Saint-Gobain • Sanofi • Schneider Electric • Scor • SES • Société générale • Sodexo • Solvay • STMicroelectronics • Suez • TechnipFMC • Telenet Group • Teleperformance • Thales • Total • Ubisoft Entertainment • UCB • Umicore • Unibail-Rodamco • Unilever • Valeo • Veolia • Vinci • Vivendi • Wendel • Wolters Kluwer