Martin kližan — wikipédia grade 9 electricity unit test answers

Lors de l’ US Open 2012, il passe le premier tour en battant Alejandro Falla en 3 sets. Au second tour, il élimine en 4 sets, à la surprise générale, Jo-Wilfried Tsonga, tête de série numéro 5. Puis, il continue sur sa lancée en éliminant en 3 sets un autre Français : Jérémy Chardy, tête de série numéro 32. Il est le seul joueur non tête de série à atteindre les huitièmes de finale (il est alors 52 e mondial). Il s’incline finalement à ce stade de la compétition face à Marin Čilić (7-5, 6-4, 6-0). Il remporte en mai le BNP Paribas Primrose Bordeaux. Ces bonnes performances lui vaudront d’atteindre le 46 e rang mondial.

Il participe ensuite à l’ Open de Saint-Pétersbourg en tant que tête de série numéro 3. Il atteint les demi-finales après des victoires sur Mikhail Elgin ( wild card), Simone Bolelli et Ričardas Berankis. Il affronte alors la tête de série numéro un, le Russe Mikhail Youzhny, qu’il bat 6 11-7, 6-4, 7-6 3. En finale, il rencontre l’Italien Fabio Fognini, tête de série numéro 4. Le dimanche 23 septembre, il remporte son premier titre sur le circuit ATP en venant à bout de l’Italien en deux petits sets : 6-2, 6-3.

Cette belle saison 2012, au cours de laquelle il est monté de 88 places au classement ATP et a remporté son premier titre ATP, lui permet de remporter l’ Award ATP 2012 de la Révélation de l’année. Malheureusement, il n’est pas à la hauteur de cette récompense puisqu’il finit à la 107 e place mondiale en fin d’année 2013.

En 2014, il participe à l’ Open de Munich, alors issu des qualifications. Il atteint les demi-finales après des victoires sur Dudi Sela, la tête de série n o 3 Mikhail Youzhny et Denis Istomin. Il affronte alors la tête de série n o 2, l’Allemand Tommy Haas, qu’il bat 6-3, 6-2. En finale, il rencontre une nouvelle fois l’Italien Fabio Fognini, tête de série n o 1. Il remporte son 2 e titre sur le circuit ATP en venant à bout de l’Italien en trois sets (2-6, 6-2, 6-1) et 1 h 28 de jeu au terme d’un match improbable [2 ]. Grâce à cette victoire, il passe de la 111 e à la 62 e place mondiale.

En septembre, à l’ Open de Chine, il se qualifie pour le tableau principal. Au 1 er tour, il bat Leonardo Mayer, ensuite Ernests Gulbis sur abandon mais surtout arrive à battre le n o 2 mondial et finaliste sortant Rafael Nadal sur le score de 6 7-7, 6-4, 6-3 dans un match à rebondissements [3 ]. Il perd cependant sèchement contre le Tchèque Tomáš Berdych (4-6, 1-6). Grâce à son beau parcours, il passe de la 56 e à la 40 e place mondiale.

En 2015, il participe à Casablanca en tant que tête de série n o 2. Il atteint la finale en battant Dustin Brown, Nicolás Almagro et Damir Džumhur. Il gagne plutôt facilement le titre 6-2, 6-2 contre l’Espagnol Daniel Gimeno-Traver qui dispute sa première finale ATP [4 ]. Grâce à cette victoire, il passe de la 39 e à la 28 e place mondiale, se rapprochant grandement de son meilleur classement en carrière. À l’issue de l’ Open de Barcelone, où il a atteint les demi-finales en ayant battu Juan Mónaco, Victor Estrella Burgos et Tommy Robredo. Il obtient le meilleur classement de sa carrière avec une 24 e place mondiale [5 ].

En 2016, il participe à l’ ATP 500 de Rotterdam. Il bat au premier tour Tommy Robredo (6-2, 6 5-7, 6-3) puis Márcos Baghdatís en deux sets pour la qualification en quarts de finale. Il bat sur le fil et au mental, l’homme en forme du moment Roberto Bautista-Agut tête de série n o 6, (6 5-7, 7-6 6, 6-0) en infligeant un 6-0 dans le set décisif et en ayant sauvé au préalable 5 balles de match pour se qualifier. En demi-finale, il affronte le Français Nicolas Mahut, aussi un novice à ce stade dans un ATP 500. Il finit par le vaincre dans un scénario à retournements comme en quart (6 3-7, 7-6 7, 6-2) en écartant trois balles de match cette fois-ci pour se qualifier pour la finale [6 ]. En finale, il affronte un autre Français qui est la tête de série n o 5 Gaël Monfils, en démarrant par le même scénario que les deux matchs précédents pour le Slovaque, mais déroule progressivement (6 1-7, 6-3, 6-1) au point d’aligner huit jeux à partir de 3-3 au deuxième set. Il remporte ainsi le titre le plus important de sa carrière et se classe 27 e mondial à 3 places de son meilleur classement [7 ]. Palmarès [ modifier | modifier le code ] Titres en simple messieurs [ modifier | modifier le code ] N o