No man’s sky — wikipédia la gas prices 2016

#####

Le joueur évolue dans un monde ouvert (plébiscité par les ventes dans le secteur vidéoludique [6 ] , [7 ] , [8 ]). Il lui est possible d’associer différents éléments afin de créer des objets qui l’aideront à mener à bien les missions proposées dans le jeu.

Le système permet au joueur de passer de l’atmosphère d’une planète à l’espace sans temps de chargement. De plus, tout ce qu’un joueur découvre et nomme peut être envoyé en ligne (si le joueur le veut) pour que tous les joueurs aient accès aux découvertes faites par chacun, l’univers étant immense. (18 446 744 073 709 551 616 planètes de taille normale)

Le projet a débuté chez Hello Games en 2012, en marge de la direction de la série des Joe Danger, présidé par Sean Murray, l’équipe de production ne comptait alors que quatre personnes. L’équipe va s’étendre petit à petit pour atteindre treize personnes.

Le jeu est dévoilé lors de l’édition de 2013 des VGX à l’aide d’une bande-annonce. No Man’s Sky est développé par une dizaine de personnes et utilise la technologie de la génération procédurale, qui permet de créer aléatoirement, grâce à un algorithme, un univers qui comporte plusieurs planètes, ayant chacune un écosystème unique [9 ] , [10 ].

Une nouvelle séquence de gameplay est également dévoilée lors de la conférence de Sony au salon de l’ Electronic Entertainment Expo 2014 [11 ]. Il est par la même occasion dévoilé que le jeu sortira en exclusivité sur PlayStation 4. Hello Games précise plus tard que cette exclusivité est temporaire puisque le jeu sortira par la suite sur PC [12 ].

Lors de la conférence Sony à l’E3 2015, Sean Murray dévoile sur le plateau une séquence de gameplay commentée. Il indique entre autres que No Man’s Sky sortira dorénavant simultanément sur PS4 et PC. Le jeu sera doté d’un support physique et une page du jeu est déjà présente sur Steam. Pour finir, Sean Murray a déclaré qu’une date de sortie serait annoncée très prochainement.

Fin août 2016, le jeu connait une chute du nombre d’utilisateurs [16 ] ainsi qu’une vague de demandes de remboursement [17 ], relayée par la presse en ligne spécialisée [18 ] qui amène notamment Steam a apposer un message [19 ] rappelant que ce jeu ne fait pas exception aux conditions de remboursement [20 ]. Même si les mises à jour ont corrigé la plupart des bugs. Waking Titan et Atlas Rises [ modifier | modifier le code ]

En juin 2017 commence un ARG nommé Waking Titan, fortement lié à No Man’s Sky. Début août, Hello Games annonce la mise à jour 1.3 de No Man’s Sky, Atlas Rises [21 ], qui sort le 11 août de la même année. Cette mise à jour célèbre l’anniversaire du jeu et ajoute une histoire plus complète, un début de multijoueur, active les portails, régénère la surface de jeu et ajoute divers contenus pour augmenter la durée de vie et le confort de jeu. Les premiers retours sont majoritairement positifs, malgré divers soucis techniques. Éditions collectors [ modifier | modifier le code ]

Le jeu est disponible en plusieurs éditions, une en dématérialisée, l’autre en édition standard, une version limitée pour PlayStation 4 regroupant un boîtier métallique, un artbook (48 pages), un comics, des DLC bonus en jeu et un thème pour la console. L’autre édition, appelée Explorer’s Edition, contient un badge, une maquette d’un vaisseau, des autocollants pour la customisation de celui-ci, ainsi qu’un objet mystère ayant été dévoilé peu avant la sortie officielle, il s’agit en réalité de deux objets, un carnet de voyage (48 pages) pour prendre des notes sur ses découvertes pendant l’aventure accompagné d’un stylo pressurisé qui fonctionnerait dans l’espace (à vérifier) et un code de téléchargement pour le jeu sur les plates-formes Steam ou GOG.com au choix [22 ]. Notes et références [ modifier | modifier le code ] Notes [ modifier | modifier le code ]