Power rangers (film, 2017) — wikipédia save electricity pictures

###

Un groupe de soldats préhistoriques de l’ère du mesozoïque, les Power Rangers, est chargé de protéger la vie sur Terre ainsi que le cristal Zeo [2 ]. Mais ils sont trahis par le Ranger vert, Rita Repulsa. Zordon, le Ranger rouge, décide de cacher la source du pouvoir des Rangers et ordonne à son assistant robotique Alpha 5 de provoquer une explosion de météorite qui tue Zordon, les dinosaures et envoie Rita au plus profond de l’océan.

De nos jours, dans la ville d’Angel Grove en Californie. Jason Scott, un lycéen ancienne gloire locale de football, est assigné à résidence et sanctionné d’heures de colle. Il y fait la connaissance de Billy Cranston, que tout le monde trouve bizarre. Jason y rencontre également la belle Kimberly « Kim » Hart, elle aussi retenue en colle. Alors que Jason protège Billy d’une altercation, ce dernier lui demande de l’accompagner le soir même près d’une mine. Billy parvient donc à l’embarquer là-bas, mais Jason ne souhaite pas rester. Non loin de là, il tombe sur Kimberly, qui plonge seule d’une falaise. Alors qu’ils commencent à discuter, une énorme explosion retentit à la mine. Billy vient d’en faire sauter une partie ! Jason et Kimberly courent vers lui et découvrent une étrange paroi en verre. Les trois jeunes gens sont alors rejoints par Zack Taylor et la mystérieuse Trini Kwan. Ensemble, ils découvrent dans la roche cinq pierres, de cinq couleurs différentes. Ils en prennent chacun un : rouge pour Jason, rose pour Kimberly, jaune pour Trini, bleu pour Billy et noir pour Zack. Les cinq lycéens vont alors rapidement comprendre que ces pierres leur ont apporté d’incroyables pouvoirs. De plus, leur destin est de sauver le monde de la destruction. En effet, la menace plane sur Angel Grove, depuis le retour de Rita [3 ]. Fiche technique [ modifier | modifier le code ]

En 2014, Lionsgate et Saban annoncent un reboot de la franchise Power Rangers, afin d’en produire un film, qui sortira le 22 juillet 2016 [13 ]. Roberto Orci, qui a scénarisé The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un héros, Star Trek, Transformers et Mission impossible 3 ainsi qu’ Ashley Miller et Zack Stentz, qui ont scénarisés X-Men : Le Commencement, sont confirmés en tant que scénaristes sur le film [14 ], qui sera produit par le créateur des Power Rangers lui-même : Haim Saban, accompagnés des producteurs Brian Casentini, Allison Shearmur (qui a supervisé Hunger Games) et Roberto Orci. Aucun réalisateur, ni même le nom des acteurs ne sont confirmés [15 ].

Selon Haim Saban : « Lionsgate est le parfait partenaire pour permettre à la marque Power Rangers de s’élever à un niveau supérieur. […] Ils ont la vision, la prouesse marketing et des antécédents incroyables dans les lancements de blockbusters tels que Hunger Games, Twilight ou Divergente. Grâce à Lionsgate, nous sommes confiants que l’univers de Power Rangers sera capturé et traduit dans un phénomène cinématographique unique et mémorable. » [14 ]. Distribution des rôles [ modifier | modifier le code ]

En février 2016, Elizabeth Banks est annoncée dans le rôle de Rita Repulsa [9 ]. En mars 2016, les acteurs Anjali Jay et David Denman rejoignent la distribution du film pour camper respectivement la mère de Kim et le père de Jason. Patrick Sabongui rejoint le casting du film en avril 2016 [1 ]. En juin 2016, Bryan Cranston annonce qu’il rejoint la distribution du film pour camper Zordon, le mentor des rangers [17 ].

En septembre 2016, il est annoncé que Bill Hader a obtenu le rôle d’Alpha 5 [18 ]. Amy Jo Johnson (Kimberley Hart dans la 1 re série) et Jason David Frank ( Tommy Oliver dans la 1 re série), font une apparition en tant que citoyens de la ville d’Angel Grove [10 ]. Tournage [ modifier | modifier le code ]

Le film reçoit des critiques plutôt mitigées. Sur l’agrégateur américain Rotten Tomatoes, il n’obtient que 47% d’opinions favorables, avec une note moyenne de 5,1/10 pour 125 critiques [24 ]. Sur Metacritic, il décroche une moyenne de 44/100, pour 30 critiques [25 ].

En France, les critiques sont tout aussi mitigées. Sur le site Allociné, qui recense 15 titres de presse, n’obtient qu’une moyenne de 2,4/5 [26 ]. Du côté des avis positifs, on peut lire dans 20 minutes « cette nouvelle version des Powers Rangers modernise les héros aux costumes colorés et leurs aventures ». François Rieux de Ouest-France écrit quant à lui « avec humour et autodérision, Dean Israelite propose un film d’action qui remet au goût du jour des thèmes simples comme la famille, le courage et l’amitié, remparts aux forces du mal ». La critique parue dans Le Parisien souligne « la première partie du film, qui présente les personnages et raconte l’apprentissage de leur nouveau statut, en essayant d’élever avec humour le niveau » [26 ].

Du côté des critiques négatives, Xavier Leherpeur de L’Obs décrit le film comme « un blockbuster un rien opportuniste dans ses emprunts ( Transformers, les sagas Marvel, …) » malgré « un second degré assumé qui séduira néophytes et nostalgiques ». Sur le site aVoir-aLire.com, on peut notamment lire « ce gros succès américain est un teen movie évident gâché par une dernière partie grotesque ». Simon Riaux de Ecran large regrette que le film « essaie de lisser au maximum son matériau d’origine, le privant de toutes ses aspérités, de son inhérente folie ». Nicola Brarda de Critikat écrit quant à lui « Power Rangers se contente d’un relooking de ses héros et de leurs costumes, ainsi que de quelques scènes d’action bien senties ». Dans Les Inrockuptibles, Théo Ribeton « en se cassant les dents sur sa propre modernisation, prêt à tout pour passer inaperçu dans le potage blockbuster cru 2017, le film se condamne à osciller entre le fade superhero movie de seconde main et le ridicule profond » [26 ]. Box-office [ modifier | modifier le code ] Pays ou région

Power Rangers est le premier blockbuster à inclure un personnage de super-héros lesbien, Trini [29 ]. Il inclut également Billy Cranston, un personnage atteint du trouble du spectre de l’autisme [30 ]. Produits dérivés [ modifier | modifier le code ] Jeu vidéo [ modifier | modifier le code ]

La firme Lionsgate annonce qu’elle pourrait faire une série de films Power Rangers. Le 23 mars 2017, le producteur du film annonce que 6 suites sont en préparation [32 ] et dévoile le lendemain un élément du deuxième film avec une image du casque du Ranger Vert, absent du 1 er [33 ].

Une fois Power Rangers sorti, les résultats moyens du film au box-office rendent incertains la production des suites. Celles-ci dépendront des résultats en Asie [34 ]. Selon l’acteur Jason David Frank, qui incarnait le Ranger vert Tommy Oliver dans la série d’origine, Lionsgate pourrait ramener ses projets de suite de 6 films à une simple trilogie [35 ]. Malheureusement, suite aux résultats au box-office chinois, les suites devraient être annulées par Lionsgate [36 ]. Cependant, la hausse des ventes des jouets et produits dérivés de 122% de la licence Power Rangers et de la sortie prochaine du film en DVD et Blu-Ray pourraient compenser les résultats moyens du box-office en vue de la production d’un deuxième opus [37 ]. À sa sortie sur le marché de la vidéo aux États-Unis, le film remporte un franc succès. [38 ]. Celui-ci arrivant directement numéro un des ventes aux États-Unis sur touts supports (dvd, blu-ray, combo dvd-blu-ray, video à la demande) dès le jour de sa sortie [39 ], relance l’intérêt pour le second volet [40 ]. En effet, Dean Israelite évoque en juillet 2017, une possibilité d’une suite tournée autour du personnage de Lord Zedd [41 ]. Notes et références [ modifier | modifier le code ]