Sam querrey — wikipédia electricity symbols ks3

###

En 2006, il gagne son premier match sur le circuit principal à Indian Wells et remporte son premier tournoi Challenger à Yuba City. En 2007, ses victoires sur José Acasuso et Florent Serra lui permettent de se qualifier pour le 3 e tour de l’ Open d’Australie et d’entrer parmi les 100 premiers joueurs mondiaux.

Au tournoi d’Indianapolis, il bat le record du plus grand nombre d’ aces consécutifs dans un même match en circuit professionnel : 10, face à James Blake en 1/4 de finale. En 2008, il réussit une belle performance en se qualifiant pour les 1/8 de finale à l’ US Open.

En 2009, à la suite de résultats probants lors de la tournée nord-américaine (victoire à Los Angeles, finale à Indianapolis et à New Haven), il remporte l’ US Open Series, devançant Andy Murray et Juan Martín del Potro. À l’ US Open, il est battu au 3 e tour par Robin Söderling.

En septembre 2009 à Bangkok, il doit déclarer forfait car il doit être opéré en urgence. Assis sur une table en verre, il se penche pour refaire ses lacets et la table cède, l’entaillant sérieusement au bras droit [réf. nécessaire]. Il ne peut rejouer avant un mois et il déclare que ce fut « le pire jour de sa vie ! ». 2010: 4 titres remportés sur 4 surfaces différentes dont un ATP 500 et une victoire en finale face à Andy Murray [ modifier | modifier le code ]

Entre février et juillet 2010, il réalise une performance assez rare en remportant quatre titres, et ce sur quatre surfaces différentes : d’abord à Memphis sur dur (indoor) [1 ], puis à Belgrade sur terre battue, ensuite au Queen’s sur herbe et enfin à Los Angeles sur dur. Il sauve une balle de match à Belgrade en finale contre John Isner et à Los Angeles une en demi-finale contre Janko Tipsarević et une autre en finale contre Andy Murray. 2012: Victoire face à Novak Djokovic et 1/4 de finale à Paris-Bercy [ modifier | modifier le code ]

Lors du Masters de Paris-Bercy 2012, après avoir battu Fernando Verdasco sur abandon au premier tour, il crée la sensation en battant le n o 2 mondial Novak Djokovic (0-6, 7-6 5, 6-4), alors qu’il était mené 0-6, 0-2 [2 ]. Au tour suivant, il bat le Canadien Milos Raonic (6-3, 7-6 1). Il s’incline ensuite en quart de finale face à Michaël Llodra (6 4-7, 3-6) [3 ]. 2013 à 2015: Saisons sans titre ATP et sans grosse performance sur le circuit, finale en double mixte à l’US Open [ modifier | modifier le code ]

En septembre 2015, il atteint sa première finale de double dans le double mixte de l’US Open 2015 avec sa compatriote Bethanie Mattek-Sands. Il perd face à la paire helvético-indienne Martina Hingis et Leander Paes. Il atteint également la demi-finale en double (la première de sa carrière) avec son compatriote Steve Johnson, en ayant battu notamment les frères Bryan au premier tour. 2016: Victoire contre le n o 1 mondial Novak Djokovic et quart de finale à Wimbledon, victoire en ATP 250 à Delray Beach [ modifier | modifier le code ]

Lors du tournoi de Wimbledon à la fin juin-début juillet, il réitère son exploit de 2012 en sortant au troisième tour le n o 1 mondial, Novak Djokovic (7-6 6, 6-1, 3-6, 7-6 5) après plusieurs interruptions dues à la pluie et avoir joué sur deux jours [4 ]. Querrey menait deux sets à zéro au bout de la première journée. Cela demeure la plus grande victoire de sa carrière et il se qualifie pour les huitièmes de finale [5 ]. Il rencontre Nicolas Mahut et prend sa revanche, contre celui qui l’a battu trois semaines plus tôt au tournoi de Bois-le-Duc. Il s’impose aisément contre le Français en trois sets (6-4, 7-6 5, 6-4). Il accède de ce fait, et pour la première fois de sa carrière aux quarts de finale d’un Grand Chelem [6 ]. Il s’incline face à Milos Raonic (4-6, 5-7, 7-5, 4-6) en 2 h 31 [7 ]. 2017: Meilleure saison en carrière, demi-finale en Grand Chelem à Wimbledon, titre en atp 500 à Acapulco, top 20, meilleur classement de fin de saison [ modifier | modifier le code ]

En mars, il remporte le tournoi ATP 500 d’Acapulco, en battant sur son chemin Kyle Edmund (6-2, 4-6, 6-3), le Belge David Goffin 11 e mondial (6-2, 6-3), puis l’Autrichien Dominic Thiem 9 e mondial (6-1, 7-5) et en demi-finale, le tombeur de Djokovic, l’Australien Nick Kyrgios 17 e mondial (3-6, 6-1, 7-5) blessé à la fin pour se qualifier pour la finale [8 ]. Il bat l’Espagnol Rafael Nadal, 6 e mondial (6-3, 7-6 3) pour la première fois de sa carrière, remportant le neuvième titre de sa carrière, le plus beau en termes de plateau [9 ] , [10 ].

Pour la période sur gazon, à Wimbledon, il passe ses deux premiers tours sans trop de difficultés contre Thomas Fabbiano et Nikoloz Basilashvili. Puis à partir du 3 e tour, il enchaîne trois victoires en cinq manches : face au 10 e mondial Jo-Wilfried Tsonga, dans un match interrompu par la nuit et reprenant le lendemain pour quelques minutes (6-2, 3-6, 7-6 5, 1-6, 7-5) [11 ] puis contre le Sud-Africain Kevin Anderson en 3 h 7 (5-7, 7-6 5, 6-3, 6 11-7, 6-3), ralliant les quarts de finale comme l’année précédente, et finalement contre le n o 1 mondial et tenant du titre Andy Murray (3-6, 6-4, 6 4-7, 6-1, 6-1) en seulement 2 h 42 après avoir été mené deux manches à une, avant de remporter les deux dernières en moins d’une heure [12 ]. L’Écossais avait du mal à se déplacer dans les deux derniers sets, à cause de sa blessure aux hanches mais à tenu pour ne pas abandonner. Sam Querrey atteint donc sa première demi-finale en Grand Chelem pour sa 42 e participation, et devient le premier joueur américain en demi-finale d’un tournoi du Grand Chelem depuis Andy Roddick à Wimbledon en 2009 [13 ] , [14 ]. Il perd contre le 6 e mondial Marin Čilić, après un gros match de presque trois heures (7-6 6, 4-6, 6 3-7, 5-7), manquant trop de points importants pour rallier la finale [15 ].

Fin juillet, il participe au tournoi de Cabo San Lucas au Mexique. Il passe difficilement son premier tour contre le qualifié Evan King (6-4, 4-6, 7-6 2), puis Vincent Millot facilement et Damir Džumhur (3-6, 6-4, 6-4) pour se qualifier pour la finale. Il s’impose dans un match en trois sets décousu (6-3, 3-6, 6-2) contre Thanasi Kokkinakis, qui disputé sa première finale. Réussissant un 100 % au Mexique avec deux titres [16 ]. Palmarès [ modifier | modifier le code ] En simple messieurs [ modifier | modifier le code ]